Trouver du sens au travail : est-ce réellement nécessaire ? | Expectra
progress bar

Faut-il absolument trouver du sens à son travail ?

#bien-être au travail #motivation #productivité

27 septembre 2021

Motivation, sentiment d’utilité ou encore compréhension de sa mission… Trouver un sens à son travail est-il vraiment indispensable pour se sentir épanoui ? Voici quelques éléments de réponse avec deux experts de la psychologie au travail.

Oui, trouver du sens à son travail est indispensable pour la santé mentale

 « Le travail est l’une des composantes de la vie et il est essentiel pour sa santé mentale de trouver du sens », Adrien Chignard, psychologue du travail et fondateur de Sens et Cohérence.

Pour lui, il faut impérativement trouver du sens au travail. Mais pour le trouver, encore faut-il savoir le chercher !
Pour ce faire, il existe trois dimensions à analyser :

  • La direction (savoir où l’on va) : pourquoi vais-je au travail le matin ? Quel est l’objectif de mon poste ?
  • La signification (comprendre ce que le poste représente pour moi) : celui-ci est-il en adéquation avec mes propres valeurs ? Quelle place mon travail tient-il dans ma vie ?
  • Le ressenti (discerner le sentiment qu’il crée) : le fait d’aller travailler est-il agréable pour moi ? Mon travail est-il une source d’épanouissement ?

A contrario, imaginez un collaborateur perdu, qui ne comprendrait pas l’utilité de son poste et qui en plus partirait au travail chaque matin à reculons. Une telle situation pourrait favoriser un état dépressif !

expectra expert de vos métiers commercial & marketing.

en savoir plus

💡 D’ailleurs, une enquête de la Dares publiée le 27 mai dernier montre que 30% des actifs qui ont « un travail qui manque de sens et de qualité » ont souffert pendant les 12 derniers mois de troubles du sommeil plusieurs fois par semaine ou presque tous les jours. Des difficultés qui induisent forcément des répercussions sur la santé mentale.

Et lorsque l’on sait que le travail est la seconde activité dans la vie, après le sommeil, il est facile d’imaginer les conséquences désastreuses d’une telle situation sur les performances en entreprise.
« Bien sûr, trouver du sens uniquement à son travail reste insuffisant, il faut également en éprouver dans les différentes sphères de sa vie, qu’elle soit personnelle ou professionnelle ».

D’où l’importance de capitaliser sur ces deux leviers, pour se sentir épanoui et bien sa peau :

  • Les actions qui procurent des émotions plaisantes au quotidien
  • Les activités qui permettent de nous dépasser et de progresser
  • Dans tous les cas, l’idée n’est pas que chacun ait le même sens, mais que chacun s’y retrouve.

Non, le sens au travail n’est pas un besoin vital

« La place et le sens qu’une personne donne à son travail dépendent de plusieurs paramètres liés à soi et à son environnement », Laurent Sovet, maître de conférences en psychologie à l’Université de Paris.

Pour Laurent Sovet, coauteur de « Sens de la vie, sens du travail : pratiques et méthodes de l’accompagnement en éducation, travail et santé » (Dunod, 2019), le travail n’est pas un besoin vital car il n’est pas le seul vecteur d’épanouissement. Chaque individu se situe à l’intersection de plusieurs sphères de vie, qu’elles soient familiales, professionnelles, ou amicales et chaque sphère peut potentiellement être une source d’épanouissement. En d’autres termes, chaque personne n’accorde pas nécessairement la même valeur au travail.

L’investissement dans chaque sphère de vie peut ainsi être très différent d’une personne à l’autre et évoluer au cours du temps. Si pour certains individus, la vie professionnelle est considérée comme un élément très important dans la construction de leur identité et leur épanouissement au quotidien, pour d’autres au contraire, le travail n’aura qu’une valeur utilitaire – comme gagner un salaire décent.
Bien entendu cette quête de sens est dynamique et évolue au gré des expériences de vie. Des événements marquants au travail, comme la réorganisation d’une équipe et en dehors du travail une naissance dans la famille, peuvent amener à réévaluer le sens que l’on donne à son travail.
Derrière un même métier, il est aussi possible de trouver des personnes très différentes dans le rapport qu’elles ont avec leur travail. Cette quête reste la rencontre entre les aspirations d’un individu et les composantes d’une activité professionnelle. Ainsi, certains secteurs auront par nature d’emblée un sens plus explicite. C’est le cas par exemple des métiers tournés vers le social où l’aide apportée aux autres constitue une source majeure de sens. Dans d’autres professions dédiées par exemple aux tâches administratives ou régulièrement confrontées à des conflits éthiques, il peut être plus complexe de l’identifier.
« Finalement, cette quête de sens au travail ne peut se réduire uniquement à une question d’utilité sociale, chaque personne doit réfléchir au sens qu’elle souhaite lui apporter et se réinterroger à différents moments de sa vie », conclut-il.

Et plus encore :

Vous avez du mal à trouver du sens à votre travail et vous hésitez à quitter votre emploi pour de nouveaux horizons ? Retrouvez nos conseils pour (re)définir vos motivations et trancher entre rester ou démissionner !

Faut-il absolument trouver du sens à son travail ?

à lire aussi

Retrouver sa joie au travail, par Christie Vanbremeersch

lire l'article

chargement de l'article suivant

tous les articles sont affichés !

vous aimez nos articles ?

abonnez-vous à notre newsletter.

En inscrivant mon adresse email, j'accepte de recevoir les newsletters du blog Expectra.

envoyez cet article par mail.