FAQ Intérimaire | Expectra

A noter ! Aucune candidature transmise par la FAQ ne sera traitée. Pour postuler aux offres, cliquez ici.

covid-19 / 20 octobre 2020

Activité partielle & indemnisation

1 - Activité Partielle pour garde d'enfant. Nouvelles règles.

Depuis le 1er septembre 2020, si vous êtes contraint de garder votre enfant ( < 16 ans et/ou handicapé sans limite d’âge), en raison de la fermeture de sa classe ou de son établissement d’accueil pour raison sanitaire ou l’identification de l’enfant comme cas contact, et que vous ne pouvez pas télétravailler, vous serez alors pris en charge au titre de l’Activité Partielle.

Documents à remettre à votre agence pour être indemnisé :

– un justificatif, attestant de la fermeture d’établissement d’accueil, de la classe ou de la section de l’enfant selon les cas (message général reçu de l’établissement ou, le cas échéant, de la municipalité informant de la non ouverture ou du fait que l’enfant ne sera pas accueilli compte tenu des mesures sanitaires décidées) ou une attestation fournie par l’établissement,

– ou un document de l’assurance maladie attestant que l’enfant est identifié comme cas contact à risque et doit donc respecter une mesure d’isolement.

Vous devrez également remettre à votre agence, une attestation sur l’honneur indiquant que vous êtes le seul des deux parents à demander à bénéficier d’un arrêt de travail au titre de la garde de votre enfant contraint de demeurer à domicile pour les jours concernés.

Durant cette période, vous percevrez une indemnité équivalent à 70% de votre salaire antérieur brut.

Retour haut de page

2 - J'ai été contaminé dans le cadre de mon activité professionnelle. Que dois-je faire ?

Si vous avez les symptômes de la covid-19, il vous faut prendre contact avec votre médecin et suivre ses consignes. Vous devez rester isolé et surveiller votre état de santé.

L’Assurance Maladie va vous appeler pour identifier les personnes avec qui vous avez été en contact rapproché sans masque (personnes vivant sous le même toit, collègues de bureau…).
L’isolement doit durer au moins 7 jours et s’arrêter après disparition des derniers symptômes, et au plus tôt 48 heures après la disparition de la fièvre.

Après la fin de la période d’isolement, vous devez porter un masque chirurgical pendant les 7 jours suivants, et respecter strictement les mesures barrières et la distanciation physique.

Dès que vous serez guéri de la Covid-19, vous pourrez retourner au travail sans dépistage après la levée de votre isolement strict, avec l’accord de votre médecin et selon les critères définis par le Haut Conseil de la Santé Publique.

Retour haut de page

3 - Qui peut bénéficier de la reconnaissance en Maladie Professionnelle liée à la Covid et dans quelles conditions ?

Si vous avez été infecté par la Covid-19 dans le cadre de votre activité professionnelle, vous pouvez demander une reconnaissance en maladie professionnelle.
Vous devrez alors réaliser une déclaration sur le site internet declare-maladiepro.ameli.fr.

Afin de constituer un dossier dans le cadre de la reconnaissance en Maladie Professionnelle de leur infection à la Covid, les pièces suivantes seront à joindre à votre demande :

1- le certificat médical initial (CMI) établi par votre médecin traitant, qui pose le diagnostic de Covid-19 et qui mentionne les éléments cliniques ou les examens ayant permis de poser ce diagnostic ;
2- un compte rendu d’hospitalisation mentionnant le recours à l’oxygénothérapie ou à une assistance ventilatoire et le diagnostic Covid-19 lorsque c’est le cas.
Si l’oxygénothérapie a été effectuée en dehors d’un cadre hospitalier (par exemple, à domicile), le médecin traitant devra inclure cette information dans le CMI ;
3- un justificatif d’activité professionnelle :
– pour les professionnels de santé et personnes salariées exerçant dans le secteur des soins : une attestation de l’employeur mentionnant l’emploi et les périodes d’absence en 2020 (voir SGSI)
– pour les personnes salariées, hors secteur des soins : une attestation (non obligatoire pour le formulaire en ligne) de l’employeur mentionnant l’emploi et les périodes d’absence en 2020 (voir SGSI).

4- seulement pour les ayants droit d’une personne décédée du Covid-19 : une copie du certificat de décès du proche concerné, en plus des pièces demandées précédemment.

La demande sera étudiée par la Caisse d’Assurance Maladie, qui contactera l’assuré ou les ayants-droits pour compléter le dossier.

Précisions selon votre secteur d’activité :

1- Les personnes qui ne travaillent pas dans le secteur de la santé peuvent demander une reconnaissance en maladie professionnelle si elles ont contracté le Covid-19 dans le cadre de leur travail et si la maladie a entrainé une affection grave. Leur demande sera examinée par un comité d’experts médicaux.

2- Les professionnels exerçant dans le secteur de la santé peuvent bénéficier d’une reconnaissance selon deux conditions :
– leur contamination au Covid-19 a eu lieu dans le cadre de leur travail ;
– leur contamination au Covid-19 a entraîné une affection respiratoire grave avec recours à l’oxygénothérapie ou toute autre forme d’assistance respiratoire.

Dans le cas où ces professionnels de santé ont été atteints d’une affection grave autre que respiratoire, leur demande de reconnaissance sera préalablement examinée par un comité d’experts médicaux.

Retour haut de page

4 - Que signifie "être en chômage/activité partielle ?"

C’est une solution préventive afin d’éviter des licenciements économiques. Ce dispositif, proposé par les pouvoirs publics, permet à l’employeur en difficulté économique de faire prendre en charge tout ou partie du coût de la rémunération de ses salariés.

Retour haut de page

5 - Je suis en activité partielle : quel est l'impact sur mon salaire et qui va me payer ?

L’employeur reçoit, une allocation d’activité partielle cofinancée par l’État et l’Unédic afin de lui permettre d’indemniser son salarié en activité partielle. Elle sera versée par l’employeur sur le bulletin de salaire.
L’indemnisation couvre au minimum 70&nbsp% de la rémunération antérieure brute du salarié (telle qu’utilisée pour calculer l’indemnité de congés payés), soit environ 84&nbsp% du salaire net.

Retour haut de page

6 - Pourquoi suis-je mis en activité partielle ?

Vous étiez en mission d’intérim et vous avez été déclaré en activité partielle (AP ou chômage partiel).

Cela est dû soit à :
– une réduction de l’activité de l’Entreprise Utilisatrice . Vous alternez alors des jours de travail et des jours de chômage = vous êtes en activité partielle dite « partielle »,
– la fermeture temporaire, totale ou partielle de l’Entreprise Utilisatrice = vous êtes placé en activité partielle dite « totale » (100%).

Pour les CDI Intérimaires :
– vous êtes en AP si la situation économique des entreprises de votre bassin d’emploi ne permet pas de vous déléguer.

Retour haut de page

7 - Je suis en chômage/activité partielle. A combien s'élève l'indemnisation ?

L’indemnisation couvre au minimum 70&nbsp% de la rémunération antérieure brute du salarié (telle qu’utilisée pour calculer l’indemnité de congés payés), soit environ 84&nbsp% du salaire net.

Retour haut de page

8 - Qui me verse les indemnisations d'activité partielle ?

C’est votre employeur qui perçoit une allocation d’activité partielle de l’État pour lui permettre d’indemniser ses salariés intérimaires en activité partielle. Ces indemnisations vous seront versées par votre employeur, à savoir Expectra sur votre bulletin de salaire.

Retour haut de page

9 - En activité partielle, quand serai-je indemnisé ?

Vous serez indemnisé sur votre bulletin de salaire du mois suivant la mise en activité partielle (AP ou chômage partiel) (M+1 en intérim).

Retour haut de page

10 - La CPAM m'indique qu'elle n'a pas réceptionné mon attestation de salaire. Pourquoi ?

Les déclarations des arrêts sont automatisées via la Déclaration Sociale Nominative (DSN), elles sont envoyées chaque jour, sitôt saisies par votre agence.
En complément, une fois par mois le 10 après les paies, un récapitulatif des informations modifiées et saisies sont compilées et communiquées via la DSN à nouveau aux CPAM.

Retour haut de page

11 - Je n’ai pas eu de nouvelle mission du fait du Covid-19 et je n’ai pas travaillé assez d’heures pour bénéficier de l’assurance chômage. Comment m’en sortir ?

Vous pouvez vous inscrire à Pôle Emploi afin de faire étudier vos droits (chaque situation est un cas particulier). Sachez que les personnes non indemnisées bénéficient tout de même de droits (assurance maladie, retraite, etc.).
D’autres aides sont possibles, comme le RSA. Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre CAF qui pourra vous indiquer celles dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre situation.
En tant qu’intérimaire, vous pouvez également contacter le fonds d’action social pour le travail temporaire intitulé FASTT, qui peut être joint au 01.71.25.08.28 (appel non surtaxé).

Retour haut de page

Reprise Activité

1 - Que signifie être un "cas contact rapproché" ?

Etre « cas contact rapproché » signifie que vous avez été en contact avec une personne porteuse de la Covid-19 dans les cas suivants :
– un face à face à moins d’un mètre (embrassade, poignée de main…) et sans masque ou autre protection efficace
– plus de 15 minutes dans un lieu clos, à moins d’un mètre et sans masque : repas ou pause, conversation…
– à l’occasion d’échange de matériel ou d’objet non désinfecté
– en partageant le même lieu de vie

à noter : le cas contact d’un cas contact n’est pas un cas contact.

Les cas contact doivent rester isolés pendant 7 jours après le dernier contact avec la personne testée positive et effectuer un test le 7e jour.

Si le télétravail est impossible dans votre cas, vous pourrez être placé en arrêt travail par l’Assurance Maladie, qui vous délivrera un arrêt de travail sans jour de carence.

Cet arrêt de travail est rétroactif.

IMPORTANT :
– si vous vivez dans le même foyer que la personne contaminée, le test doit être réalisé dans un délai de 24 heures,

– si vous ne vivez pas avec la personne contaminée et que vous ne présentez pas de symptômes, le test doit être réalisé dans un délai de 7 jours après le dernier contact avec cette personne.

En cas d’apparition de symptômes, le dépistage doit être réalisé sous 24 heures.
Dans ces deux cas, le test est réalisé sans prescription médicale.

Rappel : en cas de difficultés respiratoires, appelez immédiatement le 15.

Retour haut de page

2 - Je suis identifié comme "cas contact rapproché". Que dois-je faire ?

En cette période de crise sanitaire, des arrêts de travail peuvent être délivrés dans différents cas.

Vous avez été identifié comme « cas contact » d’une personne contaminée (qu’il présente ou non des symptômes). Vous en avez été informé par un médecin ou par les Services de l’Assurance Maladie

En tant que « personne contact », vous devez prendre un rendez-vous dans un lieu de dépistage pratiquant le test Covid. Le médecin ou les équipes de l’Assurance Maladie vous indiqueront l’adresse d’un laboratoire.

Pour éviter une possible contamination d’autrui, vous devez rester isolé et ne pas vous rendre sur votre lieu de travail, même si vous ne présentez pas de symptômes et ce, jusqu’aux résultats du test de dépistage.

Si le télétravail est possible et que votre état de santé vous le permet, vous pouvez travailler en attendant vos résultats du test.

Si le télétravail est impossible, vous pouvez demander un arrêt de travail sur le site : declare.ameli.fr.

Important : pour les arrêts « cas contact », les jours de carence ne sont pas appliqués.

Retour haut de page

3 - Quelle est la durée de l'arrêt de travail pour un "cas contact rapproché" ?

Après avoir effectué votre demande sur declare.ameli.fr, vous pourez bénéficier d’un arrêt de 7 jours débutant à la date à laquelle l’Assurance Maladie vous a contacté pour vous inviter à vous isoler et à réaliser un test, suite à un contact à risque avec une personne testée positive au coronavirus.

Pour les assurés qui se seraient déjà spontanément isolés avant cette date, l’arrêt pourra être rétroactif dans la limite de 4 jours.

Si les résultats de votre test ne sont pas connus à la fin de l’arrêt initial, vous pourez alors demander une prolongation de l’arrêt dans la limite de 7 jours supplémentaires.

Retour haut de page

4 - Je suis en arrêt de travail "cas contact rapproché". Qui va m'indemniser ?

Après vérification que l’assuré est bien reconnu cas contact à risque, l’Assurance Maladie procédera au versement des indemnités journalières.
En cas d’accord, une attestation d’isolement valant arrêt de travail dérogatoire vous sera adressée. Vous devrez la présenter à votre agence.

Retour haut de page

5 - J'ai été testé positif au coronavirus. Quand pourrai-je retourner au travail ?

Si votre test est positif, il vous faut prendre contact avec votre médecin et suivre ses consignes.
Vous devez rester isolé et surveiller votre état de santé. L’Assurance Maladie va vous appeler pour identifier les personnes avec qui vous avez été en contact rapproché sans masque (personnes vivant sous le même toit, collègues de bureau…).

L’isolement doit durer au moins 7 jours et s’arrêter après disparition des derniers symptômes, et au plus tôt 48 heures après la disparition de la fièvre.

Après la fin de la période d’isolement, vous devez porter un masque chirurgical pendant les 7 jours suivants, et respecter strictement les mesures barrières et la distanciation physique.

Dès que vous serez guéri de la Covid-19, vous pourrez retourner au travail sans dépistage après la levée de votre isolement strict, avec l’accord de votre médecin et selon les critères définis par le Haut Conseil de la Santé Publique.

Retour haut de page

6 - Mon agence me propose une mission mais je suis une personne dite "à risques" (voir liste des cas concernées dans cette rubrique). Que dois-je faire ?

Pour les salariés sous contrat de mission et en arrêt :
1- Vous devrez remettre le Certificat d’isolement à votre agence afin qu’elle puisse vous placer en activité partielle.
2- Elle vous placera en activité partielle, selon la procédure en place.
3- Elle vous préviendra de la date de mise en activité partielle à compter du 1er mai.

Pour les salariés en CDI-I :
Vous serez placés directement en activité partielle.

A noter : votre agence peut également échanger avec vous avant la mise en oeuvre de l’activité partielle, pour une éventuelle mise en place du télétravail si cela est possible.

Retour haut de page

7 - J'ai un rendez-vous physique à mon agence. Quelles sont les précautions mises en place pour m'accueillir en toute sécurité ?

Depuis le 18 mai, les agences/cabinets peuvent à nouveau recevoir du public
mais les entretiens à distances via les applications telles que “Montage” restent à privilégier.

Les entretiens se font uniquement sur rendez-vous en veillant particulièrement aux points suivants :
– nous ne recevons qu’une seule personne à la fois et les plages horaires de rendez-vous sont assez espacées pour que les candidats ne se croisent pas,
– vos contacts agences seront équipés et effectueront les gestes barrières de circonstance,
– un plexiglas vous séparera de vos interlocuteurs.

Important :
– vous devez vous présenter muni de votre propre masque de protection et de votre propre stylo.
– vous devrez mettre en oeuvre les gestes barrières et respecter les règles de distanciation.

Retour haut de page

8 - J'étais jusqu'à présent en télétravail / je commence une nouvelle mission. Vais-je devoir me rendre dans les locaux de l'entreprise ?

A partir du moment où l’Entreprise Utilisatrice met à disposition toutes les protections collectives et individuelles nécessaires [masques, gants, gel hydroalcoolique…], vous pouvez travailler sans risque en respectant les mesures demandées.

Retour haut de page

9 - Mon entreprise me demande de retourner dans ses locaux mais je ne me sens pas en sécurité : puis-je refuser ? Et si oui, à quelles conditions et pour quelles conséquences ?

A partir du moment où l’Entreprise Utilisatrice met à disposition toutes les protections collectives et individuelles nécessaires [masques, gel hydroalcoolique, distanciation des postes de travail…], votre droit de retrait ne sera pas justifié.

Retour haut de page

10 - Je souhaite passer à mon agence : est-ce possible et comment cela se passera t-il ?

Vous devez prendre contact avec votre interlocuteur Expectra au préalable, par téléphone ou par mail. Nos agences ne reçoivent que sur rendez-vous durant cette période afin de vous accueillir en toute sécurité.

Retour haut de page

11 - Quelles sont les précautions à prendre dans le cadre de mon travail ?

Votre Entreprise Utilisatrice peut être amenée à prendre des dispositions contraignantes pour assurer la protection de la santé du personnel.
Aussi, vous devez vous conformer aux instructions qui vous sont données avec votre professionnalisme habituel.
Vous devez personnellement assurer votre propre sécurité et celle de vos collègues en respectant les consignes sanitaires qui sont données.
Par ailleurs, il convient de suivre les recommandations sanitaires disponibles sur le site du gouvernement ci dessous :
www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Elles sont mises à jour régulièrement.

Retour haut de page

12 - Moi ou une personne de mon entourage a été diagnostiquée positive au covid-19 et je suis actuellement en mission : qui prévenir ?

Dans ces cas, il est préférable que vous restiez chez vous dans l’attente des consignes qui vous seront données par L’Agence Régionale de Santé (ARS) qui doit suivre les personnes ayant été en contact avec des cas confirmés de COVID 19. Dans tous les cas, vous devrez prévenir votre agence Expectra et l’Entreprise Utilisatrice avant de quitter votre poste.

Retour haut de page

Mesures Sanitaires / Equipements

1 - Quelles mesures doivent être prises par l’employeur/l'Entreprise utilisatrice si je suis contaminé ?

Si vous êtes dépisté positif au COVID-19, alors l’employeur doit organiser, en lien avec le service de santé au travail, les mesures à mettre en œuvre : balisage,
identification des contacts, mise en quatorzaine des contacts… source fiche conduite à tenir en cas de suspicion de covid-19.

Retour haut de page

2 - Quelles sont les mesures à prendre si je suis affecté lors d'une mission ?

– je reste strictement à domicile
– je porte un masque pour me rendre à un rendez-vous médical indispensable
– selon ma situation : je m’auto-surveille ou mon médecin
met en place un protocole de surveillance
– j’appelle le 0 800 130 000 ou le 15 en cas de difficulté respiratoire
– mon isolement sera levé 48 h après la résolution complète des symptômes
– j’informe mon interlocuteur Expectra et l’Entreprise Utilisatrice dans laquelle je travaille

Retour haut de page

3 - Que faire si le respect des gestes barrières est compliqué et que je ne peux pas télétravailler ?

Le salarié doit en discuter avec son interlocuteur Expectra et l’Entreprise Utilisatrice afin de bien comprendre les mesures qui ont été adaptées pour l’organisation du travail afin de répondre aux prescriptions sanitaires.
(source : ministère du travail)

Retour haut de page

4 - Je souhaite passer à mon agence : est-ce possible et comment cela se passera t-il ?

Vous devez prendre contact avec votre interlocuteur Expectra au préalable, par téléphone ou par mail. Nos agences ne reçoivent que sur rendez-vous durant cette période afin de vous accueillir en toute sécurité.

Retour haut de page

5 - Quelles sont les précautions à prendre dans le cadre de mon travail ?

Votre Entreprise Utilisatrice peut être amenée à prendre des dispositions contraignantes pour assurer la protection de la santé du personnel.
Aussi, vous devez vous conformer aux instructions qui vous sont données avec votre professionnalisme habituel.
Vous devez personnellement assurer votre propre sécurité et celle de vos collègues en respectant les consignes sanitaires qui sont données.
Par ailleurs, il convient de suivre les recommandations sanitaires disponibles sur le site du gouvernement ci dessous :
www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Elles sont mises à jour régulièrement.

Retour haut de page

cabinet de recrutement et d'intérim

1 - Quels sont les bénéfices à passer par un cabinet de recrutement et d'intérim ?

Expectra, leader en France du recrutement spécialisé en CDI, CDD et intérim de cadres et agents de maîtrise, vous accompagne dans votre évolution professionnelle. En rejoignant Expectra, vous bénéficiez de 4 avantages majeurs :

– Un partenaire RH vous aidant dans votre carrière

Un interlocuteur dédié et expert de votre secteur

L’accès à un vivier d’offres d’emploi sur tout le territoire national

Un retour sur votre candidature

N’attendez-plus et postulez à nos offres ou envoyez-nous votre candidature spontanée ! Nos agences vous contacteront au plus vite !

Retour haut de page

2 - En quoi faire de l'intérim peut être bénéfique ?

Les contrats en intérim vous proposent plusieurs avantages :

– Acquérir rapidement de l’expérience et entrer plus rapidement sur le marché du travail

– Avoir une flexibilité dans ses horaires

– Avoir la possibilité d’être exigent dans le choix de ses missions

N’attendez-plus et postulez à nos offres ou envoyez-nous votre candidature spontanée ! Nos agences vous contacteront au plus vite !

Retour haut de page

traitement de vos données personnelles chez Expectra

1 - Vous souhaitez avoir accès, modifier ou supprimer certaines de vos données ?

Conformément aux dispositions de la loi Informatique et Libertés, Expectra vous garantit un droit d’accès, de modification ou de suppression de vos données personnelles. Si vous souhaitez accéder ou supprimer certaines données, vous pouvez saisir votre demande en remplissant ce formulaire ou l’adresser par courrier à : Expectra, Délégué à la protection des données, 276 avenue du Président Wilson, 93211 Saint-Denis La Plaine Cedex et joindre la copie de votre pièce d’identité. Pour modifier les informations indiquées lors de votre candidature, contactez votre agence. Concernant votre espace intérimaire Expectra, il vous appartient de mettre à jour ou de supprimer votre profil ainsi que le ou les CV associés.

Retour haut de page

2 - Vous souhaitez en savoir plus sur l'utilisation faite par Expectra de vos données ?

Pour avoir toutes les informations sur l’utilisation faite par Groupe Randstad France de vos données, cliquez ici.

Retour haut de page

3 - Vous souhaitez vous opposer à la diffusion de vos données ?

Vous pouvez à tout moment vous opposer au traitement de ces données, mais cette démarche ne permettra plus à Expectra de contacter les entreprises susceptibles d’être intéressées par votre profil et équivaudra à une désactivation de votre dossier. Pour chaque email reçu, vous avez la possibilité de vous opposer à ces envois en modifiant votre profil de compte ou en cliquant sur le lien de désabonnement présent à cet effet sur les courriers. Si vous souhaitez maintenir votre demande d’opposition à la diffusion de vos données, vous pouvez remplir ce formulaire ou l’adresser par courrier à Expectra, Délégué à la protection des données, 276 avenue du Président Wilson, 93211 Saint-Denis La Plaine Cedex et joindre la copie de votre pièce d’identité.

Retour haut de page

espace intérimaire

1 - Vous souhaitez savoir comment créer votre espace intérimaire sur expectra.fr ?

Vous ne pouvez créer un compte qu’après un rendez-vous en agence Expectra où votre consultant vous communiquera un mot de passe.

Retour haut de page

2 - Vous souhaitez changer votre mot de passe ?

Vous pouvez changer de mot de passe en cliquant sur « Je souhaite changer mon mot de passe ». Suivez les instructions et validez.

Retour haut de page

3 - Vous souhaitez changer votre adresse email ?

Vous pouvez changer d’adresse email en cliquant sur « Je souhaite changer mon adresse email ». Suivez les instructions et validez.

Retour haut de page

4 - Vous souhaitez connaitre l'ensemble des conditions ouvrant droit à la participation aux bénéfices Expectra ?

Pour connaitre les conditions ouvrant droit à la participation aux bénéfices Expectra, cliquez ici.

Retour haut de page

5 - Vous souhaitez savoir quels sont les avantages qui existent pour les intérimaires ?

Dès votre première heure de mission, Expectra vous offre différents avantages qui concernent tous les domaines de votre vie quotidienne : la santé, le logement, la vie pratique ainsi que les loisirs. Découvrez tous vos avantages.

Retour haut de page

6 - Vous souhaitez savoir quand votre bulletin de paie sera en agence ainsi que vos chèques ou savoir quand votre paie sera virée par Expectra ?

Nous vous invitons à consulter le calendrier des paies 2020, dans lequel sont indiquées les dates de paiement (chèque ou virement). Attention, si vous êtes payés par virement, ces dates ne prennent pas en compte les délais de traitement propres à chaque établissement bancaire une fois le virement réalisé.

Retour haut de page

7 - Comment émettre une demande d'acompte ?

Pour émettre une demande d’acompte, vous devez vous rapprocher de votre agence de délégation qui vous indiquera en fonction de votre situation, quelles sont les options dont vous disposez. Vous trouvez les coordonnées de votre agence sur votre contrat de travail ou encore votre bulletin de paie.

Retour haut de page

8 - Vous souhaitez savoir comment obtenir un duplicata de vos bulletins de paie ou de vos certificats de travail ?

Nous vous invitons à contacter l’agence ou les agences concernées pour obtenir les duplicatas de bulletins de paie ou certificats de travail que vous souhaitez.

Retour haut de page

9 - Vous souhaitez signaler un changement de coordonnées ?

Nous vous invitons à vous rendre à votre agence (muni d’un justificatif de domicile en cas de changement d’adresse) pour que soient réalisés ces changements. Nous vous invitons également à modifier vos coordonnées en allant sur votre espace intérimaire.

Retour haut de page

10 - Vous souhaitez signaler à votre agence de délégation un changement de coordonnées bancaires ?

Nous vous invitons à vous rendre à votre agence de délégation muni d’un RIB afin que ce changement soit réalisé.

Retour haut de page

11 - Vous souhaitez savoir ce qu'est l'Indemnité de Fin de Mission (IFM) ?

L’IFM est destinée à compenser la précarité de la situation du salarié intérimaire. Son montant est calculé en fonction de la durée de la mission et ne peut être inférieur au dixième de la rémunération totale brute perçue par le salarié intérimaire pendant la mission. L’IFM est versée à l’intérimaire à la fin de la mission et n’est pas due notamment lorsqu’il y a une rupture anticipée pour faute grave du salarié.

Retour haut de page

12 - Vous souhaitez savoir ce que sont les Idemnités Compensatrices de Congés Payés (ICCP) ?

Le salarié intérimaire, comme le salarié en CDD, acquiert un droit à l’indemnité de congés payés dès la 1ère heure de mission. L’Indemnité Compensatrice de Congés Payés (I.C.C.P) ne peut être inférieure au dixième de la rémunération totale due, dont l’IFM comprise.

Retour haut de page

13 - Vous souhaitez obtenir une attestation Pôle Emploi suite à une demande expresse faite par Pôle Emploi ?

Nous vous informons qu’Expectra a signé un accord avec l’UNEDIC pour une transmission mensuelle des données relatives aux missions des intérimaires, et par conséquent, nos agences ne délivrent plus d’attestations Pôle emploi. Si toutefois, vous avez reçu une demande expresse d’attestation, nous vous invitons à vous rendre dans votre agence qui mettra en oeuvre les actions nécessaires afin qu’une attestation vous soit délivrée dans les meilleurs délais.

Retour haut de page

14 - Qu'est-ce que le contrat de mission temporaire ?

Le contrat de mission temporaire est un contrat de travail entre un employeur, Expectra, une entreprise utilisatrice et un intérimaire (vous). La seule raison pour laquelle vous pouvez quitter une mission d’intérim en dehors de la période d’essai est dans le cas où vous obtenez un contrat à durée indéterminée. Vous avez toutefois l’obligation :

– de respecter un préavis qui dépend de la durée de votre mission : 1 jour par semaine compte tenu de la durée totale du contrat, prolongation incluse. Le maximum du préavis étant de 2 semaines calendaires

– de nous fournir la preuve de votre CDI (par un contrat, une promesse d’embauche…).

Retour haut de page

15 - A quoi servent les bordereaux d'heure ?

Les bordereaux d’heures sont indispensables pour réaliser votre paie. Nous établissons votre bulletin de salaire sur la foi des bordereaux d’heures validés par votre responsable au sein de l’entreprise utilisatrice. Pour garantir votre paiement dans les meilleurs délais, merci de nous faire parvenir l’ensemble de vos bordereaux au plus tard le dernier jour du mois, à minuit. Tous les bordereaux reçus après ce délai seront traités pour la paie du mois suivant. Vous devez nous transmettre hebdomadairement vos bordereaux par email pour un traitement plus rapide et plus efficace au Service Administratif et Financier. Le versement de votre paie est effectué le 10 de chaque mois.

Retour haut de page

16 - Qu'est-ce qu'une fiche de paie ?

Les bulletins de paie sont édités et envoyés par Expectra à l’ensemble de nos intérimaires pour les heures ou jours effectués le mois précédent. Nous payons nos intérimaires par virement bancaire. Il est indispensable de transmettre votre RIB à votre chargé de recrutement ou consultant référent. Important ! Pour établir votre paie, nous avons besoin des relevés d’heures envoyés chaque fin semaine. Voir la rubrique « Mes Bordereaux d’heures ». Votre bulletin de salaire reprend les éléments de rémunération horaires ou journaliers indiqués sur votre contrat de mission, valorisés en fonction du nombre d’heures ou de jours effectués pendant le mois. A l’issue de votre mission d’intérim,en plus de votre rémunération habituelle, vous percevez une indemnité de fin de mission et également une indemnité de congés payés.

Retour haut de page

17 - Quelle est la durée de ma période d'essai ?

Votre période d’essai dépend de la durée de votre mission :

– 2 jours pour une mission < 1 mois

– 3 jours pour une mission ≥ 1 mois et < 2 mois

– 5 jours pour une mission ≥ 2 mois.

Retour haut de page

18 - Vous n'avez pas trouvé les réponses à votre question concernant votre paie ou votre agence n'a pas répondu à votre problématique ?

Nous vous invitons à saisir le motif de votre demande concernant la paie en remplissant ce formulaire.

Si vous souhaitez avoir des informations concernant l’espace intérimaire ou si vous rencontrez des difficultés par rapport à l’utilisation de cet espace, nous vous invitons à vous rapprocher de votre agence. Vous pouvez trouver les coordonnées de votre agence sur votre contrat de travail ou encore sur votre bulletin de paie.

Retour haut de page

indemnités journalières complémentaires

1 - Vous souhaitez savoir quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier des indemnités journalières complémentaires en cas d'arrêt maladie

Afin de bénéficier des indemnités journalières complémentaires à celles de la Sécurié sociale, en cas d’arrêt maladie, vous devrez justifier de 590 heures dans l’intérim dont 150 heures dans l’entreprise de travail temporaire avec laquelle le contrat a été conclu, au cours des 12 mois précédant le 1er jour d’arrêt de travail ou justifier de 1400 heures dans le travail temporaire au cours des 24 mois précédant le 1er jour d’arrêt de travail. L’arrêt doit être supérieur à 7 jours pour une indemnisation pendant la mission (ou supérieur à 19 jours consécutifs pour bénéficier d’une indemnisation hors mission). L’ensemble des conditions d’indemnisation est consultable dans le mini-guide Réunica Prévoyance qui vous est remis par votre agence de délégation.

Retour haut de page

2 - Vous souhaitez savoir quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier des indemnités journalières complémentaires en cas d'accident de travail ?

Afin de bénéficier des indemnités journalières complémentaires à celle de la Sécurité sociale, en cas d’accident du travail, vous devrez justifier de 590 heures dans le travail temporaire au cours des 12 mois précédant le 1er jour d’arrêt de travail ou justifier de 1400 heures dans le travail temporaire au cours des 24 mois précédant le 1er jour d’arrêt de travail. Si l’arrêt de travail est d’une durée continue de plus de 19 jours, aucune condition d’ancienneté dans la profession n’est exigée. L’ensemble des conditions d’indemnisation est consultable dans le mini-guide Réunica prévoyance qui vous est remis par votre agence de délégation.

Retour haut de page

3 - Vous souhaitez avoir plus de renseignements relatifs aux dossiers Réunica Prévoyance ?

Internet : vous pouvez consulter votre dossier sur www.reunica.com

Rendez-vous dans votre espace membre Service Relations clients (de 8h30 à 17h30) : 0820 02 25 25 (0.12 € TT/min) ou 01 41 05 25 25

Correspondance :

REUNICA PREVOYANCE
Service Juliett 33 quai du Président Paul Doumer
92672 COURBEVOIE CEDEX

Retour haut de page

diversité

1 - Vous souhaitez obtenir des informations sur la politique du Groupe Randstad France en matière de Handicap et de diversité ?

Nous vous invitons à vous rendre sur le site du Groupe Randstad France à cette page.

Retour haut de page

mutuelle santé

1 - Quelles sont les garanties du régime obligatoire ?

Vous pouvez consulter le tableau détaillé des garanties sur le site www.interimairessante.fr. Les garanties sont également détaillées dans la notice explicative qui vous est transmise dans le kit d’affiliation. Le régime prévoit une couverture santé avec un bon niveau de remboursement : visite chez le médecin, hospitalisation, frais dentaires et optiques. Il propose aussi un forfait maternité.

Retour haut de page

2 - Puis-je bénéficier de garanties supplémentaires ?

Oui, vous avez la possibilité d’améliorer vos garanties en souscrivant à l’option facultative « Garantie + ».

Retour haut de page

3 - Quelles sont les heures prises en compte pour le calcul de mon ancienneté ?

Sont prises en compte toutes les heures soumises à cotisations sociales selon le Code de la Sécurité sociale, notamment les heures supplémentaires et les heures correspondant à des contrats de mission-formation.

Retour haut de page

4 - A partir de quand suis-je couvert(e) ?

Je suis affilié(e) à INTERIMAIRES SANTE, le 1er mois qui suit le passage des 414 heures de travail sur les 12 derniers mois, sous réserve de travailler une heure au cours de ce mois.

Retour haut de page

5 - Puis-je refuser de m'affilier au régime frais de santé ?

Oui, vous pouvez refuser de vous affilier au régime frais de santé obligatoire uniquement si vous êtes dans l’un des cas suivants :

– Vous êtes bénéficiaire de la couverture malade universelle complémentaire (CMU-C), pour la durée de votre prise en charge au titre de ce régime.

– Vous êtes bénéficiaire de l’ACS (l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé), et cela jusqu’à la date à laquelle vous cessez de bénéficier de cette aide.

– Vous bénéficiez déjà d’une mutuelle, y compris en tant qu’ayant droit, de prestations services au titre d’un autre emploi dans le cadre :

– d’un dispositif collectif et obligatoire de complémentaire santé

– d’un contrat bénéficiant d’une participation de l’Etat et de ses établissements publics (via une mutuelle référencée) ou des collectivités territoriales (via une convention de participation ou une labellisation)

– d’un contrat d’assurance de groupe dit Madelin;

– du régime local d’Alsace-Moselle

– du régime complémentaire d’assurance maladie des industries électriques et gazières (CAMIEG).

Retour haut de page

6 - Quelles sont les démarches pour renoncer au régime (dispense) ?

Pour les dispenses mentionnées sur votre bulletin d’affiliation : A la réception de votre bulletin d’affiliation à domicile, au dos du document, cochez le cas de dispense vous concernant et renvoyer-le signé avec toutes les pièces justificatives à Intérimaires Santé TSA 60001 14909 CAEN CEDEX 9. Pour gagner du temps, vous pouvez également faire votre demande de dispenses sur le site intérimaires santé. A défaut de réception de ces éléments, vous serez automatiquement affilié au régime. Vous bénéficiez déjà d’une mutuelle, y compris en tant qu’ayant droit, de prestations de services au titre d’un autre emploi dans le cadre :

1 . d’un dispositif collectif et obligatoire de complémentaire santé, – d’un contrat bénéficiant d’une participation de l’Etat et de ses établissements publics (via une mutuelle référencée) ou des collectivités territoriales (via une convention de participation ou une labellisation);

2. d’un contrat d’assurance de groupe dit Madelin;

3. du régime local d’Alsace-Moselle;

4. du régime complémentaire d’assurance maladie des industries électriques et gazières (CAMIEG).

Vous devez renvoyer votre demande de dispense avec les justificatifs à l’adresse suivante :

Intérimaires Santé
43 rond-point de l’Europe
51430 BEZANNES

Retour haut de page

7 - Qui est concerné(e) par le cas particulier de la dispense par rapport au régime local d'Alsace/Moselle ?

Cette nouvelle possibilité de dispense concerne :

– les salariés intérimaires rattachés au Régime Alsace/Moselle de Sécurité sociale en tant qu’ayant droit;

– les salariés intérimaires qui bénéficient du Régime Alsace/Moselle dans le cadre d’un autre emploi (hors intérim).

Retour haut de page

8 - Quelles sont les démarches à effectuer pour être affilié(e) ?

Les entreprises de travail temporaire déclarent mensuellement vos heures de mission. Dès que vous atteignez 300 heures travaillées sur les 12 derniers mois, nous vous adressons à votre domicile un kit d’affiliation. Ne tardez pas à envoyer les documents ou à vous affilier en ligne sur le site www.interimairessante.fr car ce n’est qu’à votre enregistrement que vous bénéficierez :

– de la télétransmission

– du tiers payant

– du remboursement par virement bancaire.

Même si vous ne renvoyez pas votre bulletin d’affiliation, vous serez affilié(e) au régime INTERIMAIRES SANTE et automatiquement prélevé(e) de votre cotisation obligatoire sur votre paie. Vous recevrez alors vos remboursements de frais de santé par chèque.

Retour haut de page

9 - Comment suis-je informé(e) de l'enregistrement de mon bulletin individuel d'affiliation ?

En renseignant votre adresse mail, vous recevrez un e-mail de bienvenue pour signifier la réception de votre bulletin individuel d’affiliation.

Retour haut de page

10 - Je côtise à INTERIMAIRES SANTE et à une autre mutuelle en même temps, puis-je bénéficier de deux garanties ?

Oui, INTERIMAIRES SANTE peut intervenir en « sur-complémentaire ». Autrement dit, vous pouvez utiliser INTERIMAIRES SANTE en complément de votre autre mutuelle pour vos frais de santé qui ne sont pas complètement remboursés par la Sécurité sociale et votre autre mutuelle. Le remboursement ne pourra pas dépasser le montant du total payé et restera dans la limite des planchers prévus par la Loi de Sécurisation de l’Emploi (décret du 8 septembre 2014) et des plafonds prévus par le contrat responsable (du 18 novembre 2014). Pour bénéficier de cette part « sur-complémentaire », vous devez envoyer à INTERIMAIRES SANTE le décompte de Sécurité sociale et le décompte de votre autre mutuelle (ainsi que la facture de vos frais de santé pour toute demande de remboursement optique, dentaire, d’appareillage ou hospitalier) à l’adresse suivante :

INTÉRIMAIRES SANTÉ
43 rond-point de l’Europe
51430 BEZANNES.

Retour haut de page

site internet

1 - Vous rencontrez des difficultés lors de votre navigation sur expectra.fr ?

Voici quelques petites astuces :

– Assurez-vous d’utiliser l’un des navigateurs supportés. Nous recommandons Internet Explorer 11, Firefox, Google Chrome ou Safari.

– Assurez-vous que les cookies de votre navigateur web sont activés.

– Si vous utilisez un ordinateur sur votre lieu de travail, il se peut que votre entreprise dispose de restrictions au niveau du pare-feu, ce qui restreint et / ou bloque certaines fonctionnalités.

– Si vous êtes un utilisateur de Firefox (Mozilla) et que l’on vous propose de télécharger le Certificat SSL, acceptez et téléchargez le Certificat SSL manuellement, afin de pouvoir continuer à utiliser le site.

Contactez votre service Informatique pour obtenir plus d’informations. Si le problème persiste, remplissez ce formulaire.

Retour haut de page

Vous n’avez jamais travaillé pour Expectra ?

FAQ candidat