Fiche métier Assistant export : missions, compétences, formations | Expectra

Assistant export (f/h)

Métiers du secteur Commercial et Marketing

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo

Commercial dans l’âme, l’assistant export intervient lorsqu’une commande est passée, s’assurant du bon déroulement de la livraison et du paiement. Un grand sens du relationnel, un tempérament de fin négociateur et un niveau BTS sont requis pour jouer ce rôle d’interface entre l’entreprise et les clients.

Les missions de l’assistant export

Lorsque les commerciaux d’une entreprise signent une commande, c’est ensuite à l’assistant export d’intervenir. Ce dernier s’assure du suivi client, du paiement des produits ou services achetés jusqu’à la livraison. C’est ainsi à lui que revient la responsabilité de la gestion logistique et administrative de la commande. C’est un rôle d’interface que joue l’assistant export. A lui d’effectuer les opérations d’enregistrement, d’élaborer les documents douaniers, d’établir les formulaires réglementaires et de résoudre les éventuels litiges liés à de mauvaises conditions d’acheminement ou à des retards de livraison. Par ailleurs, l’assistant export est aussi chargé de collecter des informations sur le marché lié à l’activité de son employeur, notamment les opportunités à l’international.

Savoir-faire et savoir-être

Un bon assistant export se juge d’abord à son grand sens de la diplomatie et à sa capacité d’adaptation. Doté d’un bon relationnel et d’un tempérament tenace, il n’a pas peur d’aller au contact et d’avoir à gérer des imprévus. Il manie la bureautique informatique (Word, Excel, Outlook…) pour réaliser le suivi des commandes et présenter des reportings. L’assistant export est aussi une personne rigoureuse, qui se tient au courant des évolutions réglementaires et douanières. Enfin, la maîtrise de l’anglais est indispensable pour évoluer dans un marché mondialisé. A noter : certains employeurs peuvent aussi demander de parler une troisième langue.

Quelles formations pour devenir assistant export ?

L’assistant export accède généralement au métier avec un niveau Bac +2 à +3. Le choix de filière ne manque pas :

  • BTS Commerce international
  • BTS Management des unités commerciales (MUC)
  • BTS Assistant de gestion PME-PMI
  • DUT Techniques de commercialisation
  • Licence pro Commerce, spécialité Assistant commercial export
  • Licence pro Assistant gestionnaire export

L’accès au métier peut aussi se faire après un diplôme d’école de commerce.

Dans quel secteur d’activité peut-il exercer ?

Le poste d’assistant export se retrouve dans la plupart des moyennes et grandes entreprises tournées vers l’international : commerce de gros, biens d’équipement et de consommation, distribution, transport-logistique, etc. Il peut s’agir aussi bien d’une société française qui exporte ses marchandises qu’une société étrangère basée en France.

Ses perspectives d’évolution

L’assistant export doté de quelques années d’expérience peut être promu aux responsabilités de commercial export. D’autres opportunités de carrière existent également aux postes de chef de produit export, chargé de mission à l’international, agent de fret ou acheteur international.

Salaire : Quelle tendance en 2016 ?

Consultez notre baromètre des salaires 2016
Note : l’utilisation du masculin est choisie pour des fins de lisibilité et inclut le féminin.

offres du métier

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus | Ne plus afficher ce message

fermer