Fiche métier Technicien logistique : missions, compétences, formations | Expectra

Technicien logistique (f/h)

Métiers du secteur Ingénierie et Industries

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo

La gestion des stocks, c’est l’affaire du technicien logistique ! Son rôle est prépondérant car un surplus de stocks peut engendrer des coûts supplémentaires et des risques de perte. Pas assez, c’est courir le risque de ne pas pouvoir répondre à temps à des besoins en réapprovisionnement. Ce poste se retrouve donc à l’organigramme de tous les secteurs de l’industrie.

Les missions du technicien logistique

Fiche métier technicien logistiqueLe technicien logistique a pour première mission de suivre scrupuleusement l’état des stocks et d’identifier les besoins en approvisionnement. Pour cela, il anticipe au maximum les commandes à effectuer. Il optimise également les données de gestion des flux pour que l’entreprise et les équipes de production aient le nécessaire en produits, matériaux, pièces, matières et équipements. Lorsque les commandes sont passées auprès des fournisseurs, le technicien logistique s’assure de leur bonne réception et de la conformité des éléments reçus. Il organise ensuite sa zone de stockage et approvisionne les ateliers de production. Le lieu principal de travail du technicien logistique est le quai d’expédition, de transport et de stockage vers lequel transitent toutes les marchandises.

Savoir-faire et savoir-être

Comme tous les produits commandés et expédiés sont traités informatiquement, l’activité de technicien logistique nécessite la maîtrise des outils informatiques de planification et de gestion des stocks. Et pour assurer les livraisons, la réglementation et la législation en matière de transport et de douanes n’ont pas de secret pour lui ! D’une manière générale il dispose d’un bon relationnel. Ses principaux atouts ? Le sens du service client, la rigueur et l’anticipation pour optimiser les stocks de l’entreprise. Il sait également lire, écrire et parler l’anglais technique pour déchiffrer les règles internationales liées au transport.

Quelles formations pour devenir technicien logistique ?

Le diplôme de base pour pratiquer l’activité de technicien logistique est le Bac pro Logistique, à compléter avec un diplôme de niveau Bac +2 à +3 :

  • DUT Gestion logistique et transport
  • DUT Qualité logistique industrielle
  • BTS Transport et prestations logistique
  • Licence pro Acheteur industriel

Le poste est également accessible par la voie professionnelle, via l’obtention d’un Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM) Technicien logistique, d’un TP Technicien en logistique d’entreposage ou d’un TP Technicien supérieur en transport logistique.

Dans quel secteur d’activité peut-il exercer ?

Le technicien logistique évolue le plus souvent au service logistique des grandes entreprises du secteur de l’industrie (automobile, équipements, agroalimentaire…) ou de la grande distribution. Il peut aussi travailler pour un prestataire spécialisé en transport et logistique.

Ses perspectives d’évolution

La pratique du métier de technicien logistique pendant quelques années peut ouvrir des opportunités vers des postes d’encadrement, notamment dans les fonctions de supply chain manager (parfois appelé directeur des opérations), ou de responsable logistique en charge d’une petite équipe de techniciens.

Salaire : Quelle tendance en 2016 ?

Consultez notre baromètre des salaires 2016
Note : l’utilisation du masculin est choisie pour des fins de lisibilité et inclut le féminin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus | Ne plus afficher ce message

fermer