Salaire des cadres en 2020 : combien gagnent-ils en France ? | Expectra
progress bar

Salaire des cadres en 2020 : combien gagnent-ils en France ?

#études et baromètres #marché de l'emploi #salaire

17 octobre 2020

Comme chaque année, le baromètre des salaires Expectra prend le pouls de l’évolution des revenus des cadres français. Pour 2020, les fiches de paie de 41 222 profils bac + 2 à bac + 5 (répartis par régions, secteurs et fonctions) ont été analysées. Brisons le suspense : si la crise sanitaire a durement touché l’économie, les salaires des cadres n’ont pour l’instant pas été affectés. En effet, une hausse moyenne de 2,3 % des rémunérations est enregistrée cette année.

L’évolution du salaire des cadres en 2020 : une certaine homogénéité

Entre 2011 et 2020, on constate une hausse plutôt homogène du niveau de rémunération des cadres : entre 1,5 % et 2 % selon les secteurs. L’année 2020 fait écho à la moyenne de cette dernière décennie : quel que soit le secteur, l’augmentation globale des salaires est d’environ 2 %.

Au sein des filières et des régions toutefois, l’écart peut se creuser. Plusieurs fonctions cadres affichent des revalorisations plus de deux fois supérieures à la moyenne de leur secteur. Et là où des régions comme l’Île-de-France ou la région Rhône-Alpes enregistrent une hausse annuelle des rémunérations de 3,8 %, d’autres, à l’instar du Nord-Est ne décollent qu’à 1,2 %.

La progression des rémunérations par secteur d’activité

BTP & Construction : une hausse des salaires limitée

« Il est encore trop tôt pour distinguer les effets de la crise post-Covid. Cependant, il est probable que les besoins en chefs d’équipe, chefs de chantier et conducteurs de travaux restent importants », estime Hélène Vieulesmanager à l’Observatoire des métiers du BTP.

expectra expert de vos métiers RH, paie & juridique.

en savoir plus

La crise de la Covid-19 a mis à mal le secteur du BTP. L’activité s’est arrêtée avec le confinement, et la Fédération française du bâtiment (FFB) anticipe un recul de 18 % de l’activité, ainsi que la perte de 120 000 emplois. Jusqu’à 40 000 entreprises pourraient déposer le bilan en raison des surcoûts liés aux nouvelles règles sanitaires.

Conséquence, le salaire des cadres dans le secteur a progressé mais peu : + 2 %, soit moins que la moyenne nationale (+ 2,3 %) et moins que les années précédentes (+ 2,8 % en 2019 et + 4,2 % en 2018).

Pour aller plus loin : découvrez les tendances et les évolutions de salaires au sein de la filière BTP & Construction dans la synthèse des salaires 2020.

 

Commercial & marketing : une augmentation des salaires et embauches

« Le rôle du marketing dans la société va devenir central, affirme Maurice Ndiaye, co-président de l’ADETEM (Association nationale des professionnels du marketing), puisqu’on va lui demander de contribuer, au-delà de son impact sur le résultat de l’entreprise, à la cause environnementale et à la lutte contre les inégalités. »

La filière commercial & marketing se porte bien, avec une hausse des rémunérations de 2,4 %, soit légèrement supérieure à la moyenne nationale (2,3 %).

Le confinement dû à la Covid-19 a particulièrement profité au secteur du digital, en faisant exploser le e-commerce. L’UX designer notamment voit sa rémunération faire un bond de 5,7 % par rapport à 2019. Mais c’est le chef de produit qui affiche la plus forte augmentation de la filière, avec + 5,9 %.

Quels sont les métiers et les régions qui paient le plus dans la filière ? Responsable des ventes, chef de rayon ou de secteur, data analyst, social media manager, UX design… Autant de fonctions passées au crible dans le baromètre des salaires 2020.

 

Comptabilité & finance : de fortes variations de salaire selon les domaines

« On a moins besoin de généralistes, constate Didier Guiot, président du groupe Carrières et Évolution Association nationale des Directeurs financiers et de Contrôle de Gestion (DFCG). Même pour les managers, l’expertise technique est demandée. Or, cette expertise technique n’est pas donnée en école. Elle s’acquiert sur le terrain. Cela entraîne de fortes tensions sur le marché de l’emploi et, bien sûr, une certaine pression sur les salaires. »

Bien que très sollicités ces derniers mois, les professionnels du chiffre figurent parmi les plus faibles progressions en termes de salaires en 2020 : + 2% en moyenne. En outre, ils ne sont pas tous égaux face aux hausses salariales.

Ainsi, les rémunérations de l’expertise-comptable stagnent presque (+ 0,4 %) tandis que les métiers des middle et back offices bénéficient des revalorisations les plus significatives : + 4,7 % pour les gestionnaires de middle office par exemple.

Pour en savoir plus sur les évolutions de salaire fonction par fonction, consultez notre synthèse des salaires 2020.

 

Ingénierie & industries : une chute de la production qui n’affecte pas les salaires

« La période que nous avons traversée a permis de révéler l’importance des qualités de leadership, de communication, de gestion de crise, d’agilité, de mobilisation de solutions des professionnels de la supply chain, indique Philippe Raynaud, animateur du Lab RH – Association française de la supply chain et de la logistique (ASLOG). Ces qualités seront toujours plus recherchées à l’avenir. »

Le gouvernement a présenté cet été un plan de relance pour l’industrie, même si tous les secteurs n’ont pas également souffert de la crise sanitaire. La progression des salaires, de 2,4 % en moyenne, semble toutefois faire entièrement fi de la crise.

Certaines fonctions, à l’instar des ingénieurs et techniciens de maintenance, affichent même une belle hausse du salaire annuel (respectivement 6,7 et 4 %). La raison ? Il y a pénurie de ce type de profils, les entreprises n’hésitent donc pas à recruter avec des rémunérations alléchantes.

Quels sont les emplois les plus pénuriques et rémunérateurs au sein de la filière ? Éléments de réponse dans la synthèse des salaires 2020.

 

Informatique & télécoms : des contrastes salaires flagrants

« Les situations sont donc contrastées selon les familles de métiers, explique Neila Hamadache, déléguée à la formation – Syntec Numérique. Le conseil en technologies est l’activité qui souffre le plus, alors que celle de l’édition de logiciels tire mieux son épingle du jeu. Quant aux entreprises qui interviennent sur les réseaux ou le cloud, elles ont pu être très sollicitées pendant la période de confinement. »

La crise sanitaire et économique a ralenti le dynamisme du secteur : après une croissance de 4,2 % en 2019, le chiffre d’affaires devrait s’étioler de 6,7 % en 2020 selon les prévisions du Syntec numérique, indique le baromètre.

La filière informatique & télécoms se porte néanmoins mieux que d’autres secteurs, ayant confirmé son caractère indispensable pendant la période de confinement. Avec une progression des salaires en 2020 de 2,3 %, elle présente toutefois des disparités importantes selon les domaines : si les métiers de l’exploitation ont la côte (+ 5,3 % pour l’ingénieur d’exploitation informatique), ceux des systèmes et réseaux ont tendance à stagner.

Pour comprendre ces disparités, nous avons analysé près d’une vingtaine de métiers issus du secteur Informatique & télécoms dans le baromètre des salaires 2020.

 

RH, paie & juridique : un salaire annuel à la traîne

« Depuis plusieurs années maintenant, la fonction RH s’interroge sur son rôle, son évolution, sa transformation, observe Yves Grandmontagne, président du Lab RH. Ces interrogations sont devenues prégnantes à l’occasion de la crise. »

Avec 2 % de progression, les rémunérations de la filière RH confirment la tendance des années précédentes : le secteur est celui qui a le moins augmenté en 5 ans. Toutefois, certaines professions se distinguent : les juristes d’affaires (+ 3,6 % dans le Nord-Ouest), toujours très recherchés professionnels de la paie (le salaire des gestionnaires paie progresse ainsi de 3,7 %) et les métiers RH, au premier rang durant la crise (+ 3,3 % pour le responsable ressources humaines et + 2,8 % pour le gestionnaire RH).

Quelles sont les compétences les plus recherchées ? Quelles sont les fonctions et régions qui paient le mieux dans le secteur ? Etat des lieux dans le baromètre des salaires 2020.

 

Et plus encore :

La crise sanitaire n’est pas terminée : est-il encore trop tôt pour mesurer ses effets sur les salaires ? Ces derniers seront-ils davantage impactés l’année prochaine ? Ou les filières auront-elles au contraire eu le temps de transformer les défis en opportunités et de rebondir de plus belle ? Rendez-vous au baromètre 2021.

Salaire des cadres en 2020 : combien gagnent-ils en France ?

à lire aussi

Retour d’expérience post-crise : comment dresser le bilan avec son équipe ?

lire l'article

chargement de l'article suivant

tous les articles sont affichés !

vous aimez nos articles ?

abonnez-vous à notre newsletter.

En inscrivant mon adresse email, j'accepte de recevoir les newsletters du blog Expectra.

envoyez cet article par mail.