2020 au travail : les drôles d’anecdotes | Expectra
progress bar

2020 : Les meilleures anecdotes au travail

#bien-être au travail #covid-19 #télétravail

30 novembre 2020

L’année 2020 peut aussi être synonyme de bons moments… Insolites, surprenantes, ou simplement relaxantes, voici quelques anecdotes de bureau qui (re)donnent le sourire !

Espace de travail : la nature reprend ses droits

«  Il y a des plantes dans nos bureaux. Avant le coronavirus, on était tous aux petits soins pour elles, on les arrosait, on les plaçait régulièrement près d’une fenêtre pour qu’elles prennent le soleil… Et rien, elles étaient rabougries. Quand on est retourné au boulot au bout de plus de deux mois de confinement, donc sans personne qui était passé ne serait-ce que les arroser, elles étaient énormes et parfaitement vertes, c’était la jungle. Comme quoi, la nature fait bien les choses ! »

Antoine, technicien helpdesk

Mariage annulé, convivialité au travail activé

« Une collègue devait se marier fin mars. Forcément, elle a dû annuler. Pour faire la fête quand même, elle a organisé plusieurs visio-apéros : un avec sa famille, un avec celle de son mari… Et un avec nous, ses collègues. On était tous sur notre 31, elle portait sa robe de mariée et son fiancé était en smoking. L’entreprise nous a même envoyé une bouteille de champagne à chacun. Ça a remonté le moral des troupes  !  »

expectra expert de vos métiers ingénierie & industries.

en savoir plus

Jonathan, ingénieur réseaux informatiques

Une nouvelle façon de se voir

« On s’entendait tous très bien avec notre chef et on prenait souvent des verres tous ensemble. Il a été muté et on ne pensait pas le revoir de sitôt car on savait qu’il serait très occupé avec ses nouvelles fonctions. Mais comme ça s’est fait juste avant le covid, on a pu garder notre tradition de bières en fin de semaine… Via Zoom ! Et au final, on se voit tous plus que s’il n’y avait pas eu la pandémie.  »

Aurore, chargée de clientèle

Performance et bien-être au travail : à fond la forme

« J’ai une collègue qui habite près de chez moi et on va généralement au travail à pied ensemble. Avec le 100 % télétravail, on s’est dit qu’il fallait trouver autre chose pour bouger, alors on a décidé de se donner rendez-vous trois fois par semaine après notre journée de travail pour une séance de sport synchronisée en visio. Le bruit s’est répandu dans l’entreprise, et après deux semaines, on était une douzaine. Chacun menait la séance de sport à tour de rôle en dictant les exercices et en chronométrant. Selon la motivation et la forme de « l’entraîneur » du jour, ça pouvait être une mini séance de yoga d’un quart d’heure comme un cardio super intense d’une heure. On a tous fini le confinement plus en forme qu’on l’avait commencé  !  »

Stéphane, conseiller en assurances

L’avantage des rues en mode « Je suis une légende »

« Je trouve qu’il y a eu un point positif au confinement : quand on devait filmer dehors, il n’y avait personne dans les rues pour venir faire coucou à la caméra et nous forcer à refaire la prise ! On gagnait un temps fou. En revanche, c’était plus compliqué pour les micros-trottoirs…  »

Carole, JRI (Journaliste reporter d’image)

Un environnement de travail bucolique

« Suite au premier confinement, nous avons déménagé nos locaux pour optimiser les coûts et mêler l’utile à l’agréable. On a opté pour un espace de coworking à côté d’une ferme. Après la ville, bonjour la pleine campagne ! On a vue sur la forêt, le chant des coqs en fond, et dehors, les poules qui passent entre nos jambes. »

Olivier, dirigeant d’une agence web

Le télétravail : pour le pire et finalement le meilleur 

« J’enviais un peu tous ces professionnels qui avaient la possibilité de télétravailler. J’imaginais qu’en évinçant les trajets et en restant chez soi, le gain de temps était considérable. Alors quand l’entreprise a annoncé le télétravail, autant dire que j’étais RA-VIE. Ravie de me lever plus tard, d’avoir le temps de cuisiner un peu pour le déjeuner, d’écouter en filigrane une émission radio. Le hic : la journée s’allongeait sans que ma to-do list ne rétrécisse considérablement. J’ai compris que le télétravail ne faisait gagner du temps que si on savait le gérer et se cadrer. J’ai donc opté pour des plannings horaires détaillés et la méthode pomodoro pour me canaliser. Résultats : grâce au télétravail et un mois d’effort, je peux dire que je suis devenue particulièrement autonome et efficace, y compris chez moi, là où toutes les distractions sont à portée. »

Claire, chargée d’études

Et plus encore :

C’est bien connu, les enfants ont tendance à multiplier le nombre d’anecdotes… Cela crée souvent des histoires amusantes à raconter, mais concilier enfants et télétravail peut être aussi complexe que d’entreprendre l’Utra Trail du Mont-Blanc. Alors, on pense à vous avec ces 7 conseils pour gérer enfants et télétravail

 

2020 : Les meilleures anecdotes au travail

à lire aussi

L’humour, un outil à usage subtil

lire l'article

chargement de l'article suivant

tous les articles sont affichés !

vous aimez nos articles ?

abonnez-vous à notre newsletter.

En inscrivant mon adresse email, j'accepte de recevoir les newsletters du blog Expectra.

envoyez cet article par mail.