Les métiers d’avenir
progress bar

De récentes études font la part belle aux emplois du futur et aux recrutements à venir. Nous les avons compilés pour vous livrer une projection (non exhaustive) des métiers de demain.

Emplois de demain : les grandes tendances

Le vieillissement de la population, les départs en retraite (en moyenne 673 000 départs par an d’ici 2030) et le dynamisme naturel de l’emploi de certains secteurs d’activité engendrent des nouveaux besoins en recrutement et l’apparition de nouveaux métiers. Voici les principaux constats issus du rapport de la Dares et de France Stratégie de mars 2022

  • Près de 800 000 postes seraient à pourvoir chaque année d’ici 2030. 
  • Les métiers concernés par des difficultés de recrutement aujourd’hui ne seront pas forcément ceux qui comptabiliseront le plus d’offres d’emploi dans les prochaines années. 
  • Le marché de l’emploi de demain avantagerait les plus qualifiés : “Les créations d’emploi sont globalement favorables aux diplômés de l’enseignement supérieur, qui occuperaient près d’un emploi sur deux en 2030” (soit 47 % du total contre 43 % aujourd’hui).
  • Les ingénieurs et cadres du privés font partie des métiers qui offriront le plus d’offres d’emploi d’ici 2030.

Les métiers technologiques sont partout

métiers technologiques

Porté par les innovations technologiques (robotique, réalité augmentée, metaverse…), l’évolution des modes de consommation (notamment via le e-commerce) ou encore la généralisation du télétravail, le nombre de postes à pourvoir dans le secteur du numérique est au cœur des vagues de recrutement dans le monde du travail d’aujourd’hui et de demain. 

découvrez nos fiches métiers !

nos fiches métiers

D’ailleurs, selon une étude de Dell et de l’Institut pour le futur, 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore. Certains métiers du numérique sont toutefois déjà une réalité et continueront d’offrir de nombreuses opportunités d’emploi : 

  • Ingénieur informatique : c’est le métier d’avenir par excellence. A lui seul, il créera 115 000 postes d’ici 2030 d’après le rapport de la Dares.
  • Développeur / ingénieur full-stack et back-end : si une récente étude menée par Codingame indique que les recruteurs ont du mal à trouver ce type de professionnel, nul doute qu’il restera convoité à l’avenir. 
  • Data Analyst / Data scientist : ce sont des profils rares et amenés à prendre toujours plus d’ampleur face à l’explosion du nombre de données à analyser et à traiter. 
  • Consultant en cybersécurité : l’afflux massif des données (Big Data), la nécessité de la protection des données et les évolutions en matière de réglementation font de l’expert en cybersécurité un maillon du développement des entreprises de demain. 
  • A suivre également : ingénieur/expert en intelligence artificielle et machine learning, la cobotique (collaboration humain-robot), les DevOps, les développeurs React Native ou encore les immersives designer…

Ces métiers technologiques sont courus des entreprises de service du numérique  (ESN) mais pas seulement : tous les secteurs (industrie, naval, aéronautique, commerce / marketing…) sont impactés par la digitalisation et ont une nécessité à recruter ces profils IT. 

Les métiers qualifiés sont les plus porteurs

métiers qualifiés

Au-delà des métiers de l’informatique et de la santé, qui raflent la palme en matière de recrutement pour les années à venir, de nombreux domaines d’activité offrent des débouchés professionnels. Tour d’horizon des métiers et secteurs d’avenir. 

Management, Commerce & marketing

  • Cadres commerciaux et technico-commerciaux : avec plus de 120 000 créations de postes d’ici à 2030, il s’agit du 4e métier le plus porteur d’après le rapport de la Dares. 
  • A suivre également : brand content manager, expert SEO, growth hacker, social seller, UX designer éthique, growth hacker…

Finance, office, RH & légal

  • Cadres des services administratifs, comptables et financiers : 90 000 créations de poste à venir d’ici 2030, d’après le rapport de la Dares. 
  • Techniciens de services administratifs comptables et financiers : leurs effectifs gagneraient plus de 60 000 emplois d’ici 2030.
  • A suivre également : gestionnaire de patrimoine durable, analyste financier et extra-financier, juricomptable, data analyst RH, coach de talent ou développeur de talents, responsable diversité, directeur de l’agilité organisationnelle, neuro-manager…

Industrie, supply, naval et aéronautique

  • Ingénieurs et cadres techniques de l’industrie : + 75 000 postes devraient être créés d’ici 2030. 
  • Personnels d’étude et de recherche (qui exercent notamment dans des activités scientifiques et techniques ou dans des activités très intensives en R&D à l’instar de l’aéronautique, spatial ou naval) : 50 000 créations de postes attendues d’ici 2030.
  • A suivre également : ingénieur en simulation numérique, energy manager, ingénieur maintenance prédictive, roboticien ou robot monitor, consultant PLM (Product Lifecycle Management), expert en scalimétrie industrielle…

Construction & Immobilier

  • Architectes et cadres du bâtiment : 58 000 postes supplémentaires envisagés d’ici à 2030. 
  • Techniciens du bâtiment : 27 000 créations d’emploi en vue.
  • A suivre également : le BIM (Building Information Modeling) Manager, l’ingénieur en efficacité énergétique, pilote de drone civil, domoticien, chef de projet énergies renouvelables, consultant smart city, architecte micro-énergicien…

Les perspectives d’avenir pour les jeunes diplômés

D’après les projections du ministère de l’Éducation Nationale, entre 2019 et 2030, ce sont 754 000 jeunes qui finiront leurs études chaque année. Dans le prolongement des tendances observées par le passé, le niveau de diplôme devrait s’élever progressivement à l’horizon 2030. De quoi être en phase avec les nombreux métiers qui recrutent ! 

Parmi eux, les professions de l’enseignement et du médical recruteront environ 500 000 profils à l’horizon 2030, quand plus de 700 000 recrutements concerneront les métiers financiers, informatiques, de l’office, la recherche et du commerce :

Métiers Créations d’emplois occupés par des diplômés du supérieur
Cadres des services administratifs, comptables et financiers  146 000
Ingénieurs de l’informatique 143 000
Personnels d’études et de recherche 140 000
Ingénieurs et cadres techniques de l’industrie 117 000
Techniciens des services administratifs, comptables et financiers 112 000
Cadres commerciaux et technico-commerciaux 108 000


Alors, si l’on ne connaît pas encore tous les métiers de demain, une chose est sûre : l’avenir offre de belles perspectives d’emploi comme en attestent ces études (et notre petit doigt 😉).

Et plus encore :

Pour nous, être acteur de votre réussite n’est pas seulement une mission, c’est un engagement. Pour répondre aux enjeux d’aujourd’hui et de demain, nous scrutons les tendances de votre secteur d’activité et les nouveaux métiers. Découvrez comment les experts Expectra se spécialisent encore plus pour vous accompagner toujours mieux  dans vos recrutements ou recherches d’emploi.

à lire aussi

affirmez votre voix à l’oral comme à l'écrit !

lire l'article

chargement de l'article suivant

tous les articles sont affichés !

vous aimez nos articles ?

abonnez-vous à notre newsletter.

En inscrivant mon adresse email, j'accepte de recevoir les newsletters du blog Expectra.

envoyez cet article par mail.