progress bar

8 conseils pour créer ou renforcer un esprit d’équipe.

#bien-être au travail #leadership #productivité

Collaborer, se soutenir, faire front ensemble… voici la dynamique idéale d’une équipe. Pourtant dans les faits, la coopération entre les membres n’est pas toujours de mise. Conseils pour créer un esprit d’équipe et embarquer le collectif dans une aventure commune.

faire le deuil de l’équipe idéale

Commençons par casser un mythe : l’équipe parfaite n’existe pas ! Dans la vie comme au travail, chacun est unique, avec son propre parcours, ses compétences et expériences professionnelles. Alors forcément, la symbiose entre ces différentes personnalités ne coule pas forcément de source et les aléas qui peuvent troubler la dynamique collective sont fréquents. 

👍 Ne vous évertuez donc pas à créer l’équipe parfaite, apprenez plutôt à connaître vos collaborateurs et à composer avec leurs personnalités. Votre capacité de discernement et d’écoute vous permettront d’adapter votre management et de créer de bonnes synergies. 

jouer la carte de la complémentarité et de l’entraide 

Vous l’aurez compris : tous les collaborateurs ne peuvent pas être au diapason, et heureusement ! Avoir des différences de personnalité dans une équipe crée du relief et de la richesse. Cherchez à mettre en synergie les forces de votre équipe, en créant par exemple des duos (temporaires) de profils complémentaires (un créatif et un profil très organisé ou encore un collaborateur “moteur” et un plus “latent”). L’idée est de faire intégrer la notion de solidarité entre les membres, de faciliter le progrès de chacun et de faire en sorte qu’il devienne l’affaire de tous ! 

expectra expert de vos métiers ingénierie & industries.

en savoir plus

💡 En tant que manager, n’hésitez pas à montrer l’exemple en proposant de l’aide aux collaborateurs surchargés (si votre emploi du temps le permet) ou à en demander si besoin. 

définir un cap et organiser

Le manager est dans un paradoxe : laisser de l’autonomie aux membres d’une équipe tout en définissant un cadre. 

Pour que chacun puisse trouver sa place et se sentir utile, votre rôle est de définir des objectifs clairs, de dispatcher les responsabilités et de préciser les règles du jeu. Par exemple : 

  • relater les objectifs de l’entreprise ou du pôle (exemple : devenir la référence dans tel domaine).
  • en découler des objectifs S.M.A.R.T (Spéficiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes, Temporaires) pour l’équipe.
  • répartir les missions à chaque collaborateur (pour engager individuellement).
  • énoncer des règles claires pour que tout le monde soit sur le même pied d’égalité (les membres du projet, la deadline ou les échéances, les points d’échange, les supports et outils à utiliser). 

💪 Pour qu’il y ait équipe, le manager a à charge de rassembler, organiser et motiver les troupes. Votre vision ne doit pas se limiter aux seuls objectifs à atteindre mais doit aussi concerner l’organisation à mettre en place. 

considérer et s’intéresser (vraiment) aux collaborateurs

Avoir de l’estime pour ses collaborateurs est un moteur qui alimente le sentiment d’utilité et  d’appartenance à un groupe ou à une entité. Rien de mieux qu’un collaborateur qui nourrit un sentiment de fierté en servant la cause de son équipe ou de son entreprise !

Plusieurs incontournables pour créer ce ressenti : 

  • ne pas trahir sa parole
  • suivre les projets de près pour conseiller, orienter et accompagner
  • faire confiance et déléguer
  • argumenter, toujours
  • féliciter et valoriser
  • déterminer les axes d’amélioration
  • réunir ses équipes, faire le point, être transparent 

poser des questions (« comment s’est passé le rendez-vous client ? », « quel est votre plan pour résoudre cette problématique ? »)

deux femmes discutent au travail

fêter les succès, comprendre les échecs 

« Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant »… Une expression qui en dit long sur la nécessité de dire les choses. L’avarice de compliments comme l’absence de feedbacks constructifs génèrent de l’aigreur et de la frustration.
Si les succès d’une équipe ou d’un collaborateur ne peuvent pas se traduire immédiatement en rémunération ou prime, n’hésitez pas à féliciter qui de droit devant tout le monde (via un simple « bon travail » ou « bravo pour votre ténacité »). Ça galvanise pour le reste de la semaine (voire du mois) !

En revanche, si les objectifs ne sont pas atteints, prenez soin de choisir un moment propice avec les collaborateurs concernés pour comprendre les problématiques et les aider à trouver des solutions

💥 En un mot : pour un succès ou même un échec, soyez communicatif et bienveillant

tout partager, ou presque

Sans dévoiler de sujets confidentiels, soyez (tant que possible) transparent. Evitez les approximations et étayez vos propos d’explications factuelles. En exposant ce que vous savez sur l’entreprise ou les enjeux, vos collaborateurs se sentiront logés à la même enseigne et plus aptes à avancer dans la même direction. Pour ce faire : 

  • partager vos intentions et les informations en groupe
  • inviter les collaborateurs à relater les leurs lors de réunions collectives
  • faites les réfléchir sur les informations utiles à l’équipe

🤓 La coopération n’est fonctionnelle que s’il y a échanges d’informations, alors évitez tant que possible les cachotteries et osez aborder les bruits de couloir en groupe. 

work hard play hard

« Vendez-moi ce stylo », demande à ses équipes Léonardo Di Caprio dans Le Loup de Wall Street. Ici aussi, pour performer, une équipe a besoin d’être emmenée par un leader inspirant. Il doit savoir utiliser des discours motivants et les adapter à toutes les situations que peut traverser son équipe. Rassurant avec « il n’y a pas de problème mais que des solutions ». Encourageant avec « n’hésitez pas à optimiser ces 2 ou 3 points pour que ce soit parfait ». Philosophe en citant La Pensée Complexe d’Edgar Morin. Mélomane en citant David Guetta « Work Hard Play Hard »

faire esprit de corps et d’équipe 

Le sentiment d’appartenance se crée avec du temps, du travail, mais surtout par le partage de la culture de l’entreprise et de ses valeurs. De préférence issues d’une co-création entre salariés et l’équipe encadrante. Elles régissent l’approche du travail, les conditions de collaboration et le bien-être des employés. 

Elles définissent des valeurs de travail : 

  • établir une mission et des objectifs communs
  • viser la satisfaction client
  • rechercher l’amélioration continue et l’apprentissage collectif
  • travailler en mode projet
  • valoriser les réussites en interne et en externe 

Comme des valeurs morales : 

  • faire preuve de transparence
  • être dans la bienveillance, l’équité et l’honnêteté
  • valoriser la création de valeur par le travail collectif
  • favoriser la convivialité
  • sacraliser des temps et des lieux d’échange 

et plus encore : 

Pour aller plus loin sur la notion d’esprit d’équipe, nous nous sommes demandés si le contexte actuel (confinements, télétravail, quiet quitting) laissait de la place pour le collectif. Découvrez nos éclairages et conseils dans notre article : esprit d’équipe es-tu là ? 

8 conseils pour créer ou renforcer un esprit d’équipe.

à lire aussi

esprit d’équipe es-tu toujours là ?

lire l'article

chargement de l'article suivant

tous les articles sont affichés !

vous aimez nos articles ?

abonnez-vous à notre newsletter.

En inscrivant mon adresse email, j'accepte de recevoir les newsletters du blog Expectra.

envoyez cet article par mail.