RSE en entreprise : exemples et témoignages | Expectra
progress bar

RSE en entreprise : ce qu’ils en pensent vraiment (témoignages)

#bien-être au travail #marché de l'emploi

17 mai 2021

Adopter des gestes responsables à un niveau individuel est désormais entré dans les mœurs pour la plupart d’entre nous, en particulier les jeunes générations. Mais désormais, les individus attendent plus : un engagement de la part des entreprises, pour des actions et résultats à plus grande échelle. D’où la montée en puissance de la RSE, la Responsabilité sociétale des entreprises.

Les enjeux de la RSE pour l’entreprise

Selon une étude de Jam Trends intitulée « Qu’est-ce que l’entreprise a (encore) à offrir aux jeunes ? », 92 % des 15-25 ans veulent une entreprise qui s’engage pour l’environnement, et 80 % prendraient le temps de se renseigner sur la culture de l’entreprise avant d’y postuler.

Au-delà des enjeux environnementaux et sociétaux, la RSE devient donc une question de survie pour les entreprises : leurs clients sont de plus en plus nombreux à se renseigner en amont pour acheter responsable et leurs futurs talents tiennent compte des engagements RSE de l’employeur.

Le problème ? Nombreux sont les blasés qui pensent que les entreprises font moins dans les actions concrètes que dans le greenwashing, à savoir afficher une politique verte sans vraies applications, simplement pour l’image : les deux tiers des étudiants et jeunes diplômés interrogés par Dogfinance et Denjean & Associés pensent que la RSE en entreprise n’est que de la communication. Nous avons donc vérifié ce ressenti en recherchant des témoignages.

Témoignages : la RSE dans votre entreprise, com’ ou fait acquis ?

  • Le bilan carbone au centre des enjeux
    « L’empreinte carbone est au cœur de nos préoccupations. Nos produits, des réseaux wifi pour les entreprises, sont durables et nous mutualisons le matériel. Cela éclaire toute la stratégie de Wifirst. Par exemple, nous déployons une économie circulaire pour optimiser la durée de notre matériel : il est reconditionné et repart sur site lorsque c’est possible, ou recyclé et valorisé. Nous reconfigurons aussi nos bureaux pour limiter notre impact environnemental. Pour cela, nous avons fait circuler des questionnaires pour écouter les envies de nos collaborateurs et nous organisons des ateliers avec eux. Car la RSE est aussi une question de bien-être pour eux. Nos collaborateurs sont bien impliqués et informés : lorsqu’ils intègrent Wifirst, ils savent qu’ils rejoignent une entreprise engagée. »
    Charlotte, responsable RSE
  • Démarche responsable : des efforts à tous les niveaux
    « Des choses sont faites à tous les niveaux dans mon entreprise. L’équipe de direction a des vélos électriques de fonction, on a reçu des gourdes pour nous encourager à ne plus utiliser de bouteilles, on passe par des fournisseurs verts autant que possible, et on a emménagé dans des locaux HQE (Haute Qualité Environnementale). Ce sont de vrais efforts et c’est appréciable de voir que tout le monde y contribue. »
    Sandra, ergonome
  • Pratiques mises en place de basse qualité
    « Chez nous, on achète du papier recyclé de si basse qualité qu’il ne prend pas l’impression. Et on nous a distribué des gourdes… L’une sent le métal, et l’autre est censée être isotherme mais n’est pas efficace du tout. Si c’est pour faire ça, ce n’est pas la peine, je préfèrerais une augmentation de salaire ! »
    Mariem, assistante de direction
  • RSE et développement durable : c’est pour la pub
    « D’un côté, nos emballages n’utilisent plus de plastique, ce qui est positif. De l’autre, le big boss voulait absolument qu’on dise que c’était entièrement écolo alors que c’est toujours produit en Chine ! Certaines personnes dans la boîte sont vraiment concernées, mais pour notre président, c’est tellement évident qu’il fait ça pour la pub… Il y a encore beaucoup de progrès à faire. »
    Farid, designer produit
  • Engagement responsable : des actions superficielles
    « Je travaille pour une marque de prêt-à-porter qui a placardé des affiches pour rappeler d’éteindre les lumières et ordinateurs. Ils ont installé des poubelles de tri et évincé les gobelets en plastique. C’est déjà bien, mais les produits continuent de venir des pays asiatiques, et ils ont développé une gamme bio avec des t-shirt à moins de 5 euros. J’ai du mal à concevoir des produits responsables si bon marché. Les actions « vertes » instaurées me donnent donc la sensation d’être superficielles et que la marque surfe juste sur la tendance. »
    Yoann, responsable de magasin

Pratiques de développement durable : quelques pistes fiables

Heureusement, il existe des labels pour s’y retrouver. Trois notamment sont à rechercher, car ils se basent sur des observations terrain plutôt que sur les seules déclarations des entreprises.

  • LUCIE : Il propose notamment un centre de formation afin d’aider les entreprises à atteindre la norme ISO 26000, la référence internationale sur le développement durable.
  • L’AFNOR : Le Label Engagé RSE de l’Association française de normalisation évalue notamment les pratiques managériales et la capacité des entreprises à identifier leurs propres enjeux RSE en fonction de leurs spécificités.
  • ECOCERT : Avec des certifications dans plusieurs domaines (commerce équitable, cosmétiques biologiques et naturels, produits de nettoyage, agriculture biologique…), ce label tient compte des points forts de chaque entreprise.

Et plus encore :

Il existe aussi des techniques qui ont été pensées avant même l’apparition du concept de la RSE pour réduire les stocks, le gaspillage et optimiser la qualité de vie au travail. C’est le cas notamment de la méthode des 5S, une approche minimaliste qui vise à se débarrasser du superflu et à favoriser l’environnement de travail.

expectra expert de vos métiers informatique & télécoms.

en savoir plus

RSE en entreprise : ce qu’ils en pensent vraiment (témoignages)

à lire aussi

Méthode 5s : mieux travailler dans un bon environnement

lire l'article

chargement de l'article suivant

tous les articles sont affichés !

vous aimez nos articles ?

abonnez-vous à notre newsletter.

En inscrivant mon adresse email, j'accepte de recevoir les newsletters du blog Expectra.

envoyez cet article par mail.