D’un côté les préconisations du bureau d’études, de l’autre les contraintes opérationnelles de l’atelier et entre les deux : le technicien des méthodes. Il est chargé de s’assurer que les plans de l’un soient compatibles avec les procédés de fabrication de l’autre. Dans le secteur de l’industrie, l’activité s’avère particulièrement stratégique et peut ouvrir à de belles perspectives de carrière dans les domaines de la production et de la qualité.

les missions technicien des méthodes (f/h)

Comment un bureau d’études peut-il s’assurer que les plans qu’il s’apprête à transmettre à un atelier pour une production à grande échelle soient suffisamment fiables ? Grâce au travail du technicien des méthodes ! Un poste clé dont le rôle principal est d’optimiser les opérations de production. Le technicien des méthodes réalise pour cela des tests à partir des plans transmis et rédige une procédure détaillée qu’il fournira à son tour aux équipes de production. Si nécessaire, il intervient également pour régler les machines. Ensuite, il s’assure du bon déroulement de la fabrication en atelier et de la qualité des pièces en bout de ligne. Pour ce faire, il travaille en collaboration avec le service commercial et celui des achats, avec qui il s’assure que la production respectera bien les contraintes de coût et de délai.

savoir-faire et savoir-être

Le technicien des méthodes maitrise les principaux logiciels de conception et de fabrication assistés (CFAO), de conception et de dessin assistés (CAO/DAO) et de gestion de la production (GPAO). Il sait lire les dessins techniques, connaît les outillages et machines de fabrication de l’industrie, ainsi que les principaux matériaux de production. C’est une personne méthodique et minutieuse, qui vérifie que les procédés de fabrication respectent des règles strictes de production, de sécurité et d’hygiène. Il peut aussi bien travailler en autonomie qu’en équipe et est doté d’une bonne faculté d’adaptation.

dans quel secteur peut-il exercer ?

Le secteur de l’industrie recrute beaucoup de techniciens des méthodes, notamment dans l’industrie des transports (automobile, aéronautique…) ou dans l’industrie des biens d’équipements. Le métier s’exerce en bureau d’études et dans les ateliers de production, deux milieux dont il fait le lien.

ses perspectives d'évolution

Un technicien des méthodes avec de l’expérience et un diplôme de niveau Bac +2 peut évoluer vers des postes d’encadrement : responsable méthodes, responsable production ou encore responsable qualité. Avec un diplôme plus important ou une équivalence, il peut même avoir l’opportunité d’être promu ingénieur méthodes.

formations

quelles formations pour devenir technicien des méthodes (f/h) ?

Les deux filières à privilégier pour devenir technicien des méthodes sont le Bac S filière SI (Sciences de l’ingénierie) et le Bac STI2D (Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable). Le cursus peut ensuite être complété par un diplôme de niveau Bac +2/3 :

  • BTS Conception des processus de réalisation du produit
  • BTS Assistance technique d’ingénieur
  • DUT Génie mécanique et productique
  • Licence pro (type Production industrielle)
  • Diplôme d’une école d’ingénieur

retour à la liste
[atome-joboffer-search-fiches-metiers title='ingénierie et industries']

nos dernières offres

TECHNICIEN MÉTHODES INDUSTRIALISATION (F/H)

12 avril 2024

Niort (79)

intérim

6 mois

2047€ annuel

En tant que technicien méthodes industrialisation, vous assurez la fabricabilité des produits à partir d'un dossier technique dans les conditions de coût, qualité et délai déterminées. Vous...

postuler voir l'offre

AGENT DES MÉTHODES (F/H)

12 avril 2024

Chemille En Anjou (49)

intérim

12 mois

26000€ annuel

Rattaché au Responsable Méthodes Usine et Moyens Industriels, vous participerez à l'amélioration des process manuels, des flux ainsi qu'à la conception mécanique d'accessoires sur des machines...

postuler voir l'offre