progress bar

entretien annuel individuel : mettez toutes les chances de votre côté.

#code du travail #conseil #motivation

Fin et début d’année oblige, la saison des entretiens annuels individuels bat son plein ! Certains la redoutent, d’autres au contraire l’attendent avec impatience. Voici nos conseils pour en faire un moment enrichissant… et peut-être marquer un tournant dans une carrière.

entretiens annuels individuels : pourquoi faire ?

L’entretien annuel individuel (aussi appelé “entretien annuel d’évaluation”) n’est pas une simple formalité ! C’est là l’occasion entre le collaborateur et le n+1 de : 

  • faire le bilan de l’année écoulée,
  • évaluer les compétences,
  • partager avis, questionnements, inquiétudes, réussites, difficultés,
  • échanger sur les perspectives d’évolution,
  • définir des objectifs professionnels. 

Au-delà de la notion “d’évaluation”, le but de l’entretien annuel individuel est d’échanger. Voyez-le comme un moment privilégié pour discuter, prendre le pouls de la situation actuelle et entrevoir l’avenir sous de meilleurs auspices. 💪

l’entretien individuel annuel est-il obligatoire ? 

L’entretien annuel individuel n’est pas imposé par la loi. Néanmoins, l’employeur peut le rendre obligatoire sous certaines conditions : 

expectra expert de vos métiers commercial & marketing.

en savoir plus

  • s’il est prévu dans la convention collective de l’entreprise (ce qui est fréquemment le cas)
  • si le CSE et CHSCT ont été consultés.
  • s’il a informé à l’avance les collaborateurs de la date (ou périodicité), du contenu et des techniques d’évaluation professionnelles (confère l’article L.1222-3 du Code du Travail).

Dans ces cas, un collaborateur ne peut pas refuser d’être évalué et est obligé de se présenter à l’entretien individuel annuel

💡⚖️ Sachez également que les informations échangées doivent rester confidentielles, sauf celles qui impliquent une remontée au service des ressources humaines (mobilité interne, prime ou augmentation de salaire…). 

quelles questions poser lors d’un entretien individuel ?

Même si la grille d’évaluation (transmise idéalement 1 à 4 mois avant l’entretien) sert de base aux échanges, il est bienvenu d’aborder des points complémentaires pour ouvrir et nourrir la discussion : 

En tant que manager, n’hésitez pas à mesurer l’engagement et inciter à l’autoévaluation pour impliquer le collaborateur dans la définition de ses propres objectifs : 

  • Comment vous sentez-vous dans votre poste / l’équipe ?
  • Quel bilan tirez-vous de l’année écoulée ?
  • Comment évaluez-vous votre charge de travail ?
  • Quelles ont été vos difficultés / réussites ?
  • Quelles sont les missions avec lesquelles vous êtes à l’aise ? et au contraire ?
  • Quels objectifs voudriez-vous vous fixer pour l’année à venir ?
  • Comment puis-je vous aider en tant que manager ?
  • Sur quels projets aimeriez-vous travailler ?
  • Quelles sont vos aspirations professionnelles ?
  • Que pensez-vous du management actuel ? Quelles sont vos attentes ? 

Côté collaborateur, vous pouvez également profiter de l’occasion pour inviter votre manager à partager son point de vue : 

  • Quels sont vos projets pour l’équipe ?
  • Selon vous, quels sont mes points forts et mes axes de progression ?
  • Comment pensez-vous que je puisse m’améliorer ?
  • Quelles sont vos attentes par rapport à mon poste ?
  • Comment voyez-vous la suite pour moi ? 

💡 A savoir : Les questions posées lors de l’entretien annuel individuel doivent être liées aux aptitudes et projections professionnelles. Elles ne peuvent pas inclure de critères discriminatoires tels que l’âge, le sexe, l’état de santé…

homme en gros plan, souriant

préparer son entretien individuel en 3 étapes

Pour tirer parti de ce rendez-vous, un seul mot d’ordre : la préparation ! 💪 C’est le moment de vous démarquer car les enjeux peuvent être importants : votre manager vous consacre du temps pour analyser et évaluer votre potentiel et donc vos aptitudes à évoluer au sein de l’entreprise. 

1ère étape : faites le bilan de vos réalisations

Avant de vous rendre à l’entretien, munissez-vous de la grille d’évaluation transmise par votre manager et prenez le temps de réfléchir à vos réalisations au cours de l’année écoulée. 

Les questions à vous poser : quels sont les projets sur lesquels vous avez travaillé ? Quels sont les objectifs que vous avez atteints ? Essayez de les citer précisément pour montrer à votre employeur que vous savez exactement ce que vous avez accompli (nombre de projets réalisés et en cours, organisation, résultats, mise en place…) 

💡 Si vous n’avez pas complètement atteint vos objectifs, prenez du recul : l’objectif est-il réellement atteignable ? Quelles ont été les difficultés ? Comment pouvez-vous les atteindre cette année ? 

2ème étape : estimez vos objectifs professionnels 

Lors de l’entretien, vous serez probablement amené à discuter de vos objectifs professionnels. Vous pouvez mettre en avant votre volonté d’améliorer des process, de vous former durant l’année, d’augmenter vos résultats…

💡 Pensez à ce que vous souhaitez accomplir dans les mois à venir, et préparez des réponses concrètes et précises. Votre manager vous aidera à formaliser ces objectifs. 

3ème étape : projetez-vous

N’ayez pas peur de parler de vos aspirations professionnelles ! Réfléchissez à vos désirs d’évolution à court, moyen et long terme. Pensez à ce que vous voulez accomplir dans votre carrière, et comment vous aimeriez y arriver (changer d’équipe, devenir manager, rejoindre un autre service…).

💡 Le meilleur moyen de se créer des opportunités de carrière est d’avoir une idée de ses envies et d’en parler. C’est le moment de jouer carte sur table ! Y compris si vous vous sentez perdu ou démotivé (votre manager est là pour faire le point et vous aider à mieux vous projeter). 

accompagner l’évolution des collaborateurs

En tant que manager, l’entretien annuel individuel est LE moment idéal pour mesurer le  potentiel d’un collaborateur et lui permettre de le déployer (grâce à ses missions ou à des formations). Pour ce faire : 

  • observez son évolution : préparez en amont, à l’aide d’un support et de la grille d’évaluation, les progressions et axes d’amélioration du collaborateur (en comparant, si possible, les résultats par rapport à l’année précédente). C’est aussi l’occasion d’identifier la facilité ou la complexité à réaliser les objectifs prévus pour affiner ceux de cette année.
  • actez des objectifs SMART : Spécificiques (déléguer telle mission, encadrer tel collaborateur, assurer la gestion du projet X…), Mesurables (encadrer 2 personnes, viser une croissance de 5%…), Atteignables (avec telles ressources : humaines ou logistiques), Réalistes et Temporels (d’ici telle date). N’hésitez pas à fixer des points intermédiaires pour aider votre collaborateur à s’organiser.
  • aidez-le à se projeter : après les phases d’écoute et d’évaluation, entamez une phase de projection. L’idée est de passer plus de temps sur les améliorations à mettre en place et le développement de la carrière du collaborateur (plutôt que sur le bilan en lui-même). Vous pouvez guider votre collaborateur et l’aider à se projeter en lui posant des questions (Quelle évolution recherchez-vous dans l’entreprise ? Quels projets vous motivent ? Quelles compétences aimeriez-vous développer ?).

💡 L’entretien individuel annuel peut aboutir à la mise en place d’un plan de développement des compétences (formation), à un ajustement des missions, à la modification de la position hiérarchique du salarié (avec son accord), ou encore à une valorisation (primes ou salaire). 

conclure un entretien individuel annuel

A la fin de l’entretien, il est bienvenu de : 

  • reprendre ensemble chaque point évoqué,
  • valider les objectifs et le plan d’actions, 
  • clore par un commentaire (exemple de commentaire d’entretien individuel annuel : “consciencieux et force de proposition, élément moteur dans l’équipe. Le point à travailler : déléguer davantage pour une meilleure prise de recul sur les résultats et les optimisations à réaliser”). 

En tant que manager, il est recommandé de réaliser un compte-rendu de l’entretien individuel annuel pour garder une trace écrite et avoir un bilan comparatif. Vous pouvez d’ailleurs inviter vos collaborateurs à le signer (même s’il n’existe aucune obligation légale).

💥 Dans tous les cas, il est impératif que ces échanges soient suivis d’effet pour faire de l’entretien individuel annuel un moment clé, attendu et motivant. 

et plus encore : 

Et si vous profitiez de la préparation de l’entretien individuel annuel pour donner un nouveau souffle à votre carrière et faire de vos rêves une réalité

entretien annuel individuel : mettez toutes les chances de votre côté.

à lire aussi

mail de vœux professionnels : 8 idées pour sortir du lot.

lire l'article

chargement de l'article suivant

tous les articles sont affichés !

vous aimez nos articles ?

abonnez-vous à notre newsletter.

En inscrivant mon adresse email, j'accepte de recevoir les newsletters du blog Expectra.

envoyez cet article par mail.