progress bar

faire carrière, c’est dépassé ?

#bien-être au travail #motivation #vie au travail

Faut-il travailler pour vivre ou vivre pour travailler ? Profondément marqués par la crise sanitaire et les différents confinements, force est de constater que de nombreux salariés ont décidé de remettre en cause leur mode de vie et de modifier leur façon de travailler notamment avec la démocratisation du télétravail. Alors que la sphère privée prend de plus en plus le pas sur la sphère professionnelle, l’ambition de faire carrière peut-elle être encore d’actualité dans notre société aujourd’hui ? La réponse en débat avec deux experts du travail.

Oui, c’est un concept suranné 

portrait de Céline Marty
Céline Marty

« Dans un marché du travail souvent instable, il est donc plus que jamais essentiel de ne plus mettre toutes ses billes dans le même panier », Céline Marty, professeur agrégée de philosophie et auteur du livre « Travailler moins pour vivre mieux » aux éditions Dunod.

S’il fut un temps où le fait de décrocher un CDI était considérée comme la quête du Graal et le gage d’une sécurité pour l’avenir, force est de constater qu’aujourd’hui la perspective de passer les 30 ou 40 prochaines années dans la même entreprise n’est non seulement plus un rêve, mais encore moins une réalité plausible. Chez les générations précédentes, ce concept de carrière correspondait à l’idéal du self-made-man et de la réussite individuelle issus de la culture américaine. « Ce rapport au travail mettait alors beaucoup de pression sur les individus quant au choix de leur carrière et de leur voie professionnelle et impliquait de donner toujours plus pour faire ses preuves et ne pas se retrouver sur la sellette », explique Céline Marty. Avec bien entendu des conséquences sur la vie familiale et personnelle.

Aujourd’hui, cet objectif de carrière ne correspond plus aux attentes ni aux revendications des travailleurs. A l’heure où 2,5 millions de salariés français sont en état de burn out sévère selon le dernier baromètre du cabinet Empreinte Humaine, l’ambition ne semble plus aujourd’hui de faire carrière, mais bien de survivre aux maux physiques et psychologiques causés par les conditions de travail actuelles.

expectra expert de vos métiers BTP & construction.

en savoir plus

Sans compter qu’aujourd’hui nombre de jeunes travailleurs ont vu leurs parents être confrontés à la précarité et au chômage de masse et ne souhaitent plus placer le travail au centre de leurs préoccupations. Ils ont désormais conscience que pour être heureux, ils doivent articuler le travail avec les autres dimensions de leur vie personnelle, telles que la vie familiale, le sport, l’engagement politique ou associatif, les loisirs…  Ils ne souhaitent plus se consacrer uniquement à leur travail, mais être en mesure de le moduler par rapport à leurs envies.

« Déconstruire cet objectif leur permet ainsi de se mettre moins de pression sur les épaules et de pluraliser leurs valeurs et leurs activités quotidiennes qui sont toutes aussi importantes. Des exemples de situations de harcèlement particulièrement toxiques dans certaines grandes entreprises ont montré le risque de se tuer à la tâche. », souligne Céline Marty.

Et d’observer : « Dans un marché du travail souvent instable, il est donc plus que jamais essentiel de ne plus mettre toutes ses billes dans le même panier. »

Non, cela reste avant tout une vocation 

portrait de Yolande Geyer
Yolande Geyer

« Leur leitmotiv n’est ainsi pas d’être le calife à la place du calife, mais de viser la réussite collective », Yolande Geyer, coach et formatrice en évolution professionnelle.

Pour Yolande Geyer, au contraire, si certains salariés ne considèrent pas leur métier comme une priorité dans leur vie, nombre d’entre eux restent encore motivés par une forte envie d’apprendre, de faire progresser l’entreprise, d’en améliorer les process, ou encore les relations au sein des équipes…

Force est de constater que ceux qui restent très impliqués dans leur travail et qui souhaitent s’engager ne le font, non pas pour satisfaire leur ego, ni pour une question de quête de performance. « Leur leitmotiv n’est ainsi pas d’être le calife à la place du calife, mais de viser la réussite collective », souligne Yolande Geyer.

Ce sont plutôt des personnalités bienveillantes qui ont envie avant tout de faire bouger les lignes, de faire évoluer le monde professionnel. Monter dans les strates de l’entreprise peut être en effet un moyen d’impacter positivement la société et de contribuer à un monde plus durable.

Ces personnalités pas comme les autres, Yolande Geyer les observe au quotidien à travers les personnes qu’elle accompagne dans le cadre de son coaching en évolution professionnelle.

« Je pense ainsi à un Supply Chain Manager qui a démarré comme opérateur de production et est monté dans les échelons grâce à son implication, sa compréhension des enjeux de l’entreprise et son aisance relationnelle. Aujourd’hui il relève le défi de restructurer l’activité de production sur son site, aux côtés de la Direction, pour maintenir l’activité en local ».

Un autre exemple lui vient à l’esprit :  une RH qui vise le Comex pour faciliter l’inclusion et promouvoir en interne plus de femmes afin d’atteindre une plus juste représentativité. Dans cette optique, elle a ainsi créé un programme dédié aux collaboratrices.

Ces salariés ambitieux ne comptent pas leurs heures et s’investissent au service du collectif pour faire en sorte que l’entreprise perdure et évolue positivement.

Et contrairement à certaines idées reçues, cet engagement au travail n’est pas une question de génération.

Bien au contraire, qu’ils aient 30, 40, 50 ou même 60 ans, les salariés n’hésitent plus désormais à acquérir de nouvelles compétences pour progresser et apporter une valeur ajoutée à leur entreprise. « En France, nous avons la chance de pouvoir être soutenu à travers des solutions de financement de formation et il serait dommage de ne pas s’en saisir », conclut Yolande Geyer.

Et plus encore :

Faire carrière vous fait encore rêver ? Donnez un nouvel élan à votre carrière et faites de votre rêve une réalité en suivant notre guide à destination des rêveurs pragmatiques 😉

à lire aussi

pro / perso : comment et où recréer des barrières ?

lire l'article

chargement de l'article suivant

tous les articles sont affichés !

vous aimez nos articles ?

abonnez-vous à notre newsletter.

En inscrivant mon adresse email, j'accepte de recevoir les newsletters du blog Expectra.

envoyez cet article par mail.