Négocier son salaire à l’embauche | Expectra
progress bar

Comment négocier son salaire en entretien d’embauche ?

#augmentation #conseil #marché de l'emploi

2 novembre 2021

Vous le savez, aborder le sujet du salaire en entretien d’embauche est un passage quasi-obligé… Mieux vaut donc s’y être préparé ! C’est pourquoi nous avons interrogé Romain Dumont, responsable RH senior chez Microsoft, afin de vous livrer quelques conseils pour négocier et obtenir une juste rémunération.

3 étapes pour négocier son salaire à l’embauche

Que vous soyez jeune diplômé ou en poste depuis plusieurs années, un processus de recrutement implique d’aborder la question du salaire à un moment ou un autre. Même s’il est redouté, le pragmatisme et la transparence sont vos alliés ! Prenez le temps de réfléchir en amont et préparez-vous :

1. Situez-vous sur le marché de l’emploi : évaluez vos compétences, votre expérience et expertise, puis comparez-les aux salaires pratiqués, grâce à des études telles que le baromètre des salaires.

expectra expert de vos métiers informatique & télécoms.

en savoir plus

2. Faites preuve de fermeté et de finesse pour aborder le sujet : vous avez clarifié votre valeur sur le marché du travail ? Très bien ! Maintenant, soyez prêt à défendre vos prétentions salariales sans passer pour quelqu’un de cupide.

3. Anticipez la phase de négociation : il y a toujours un peu de discussion autour du salaire en entretien, mais n’ayez crainte, il s’agit avant tout d’un échange. Le but est de savoir si un terrain d’entente est envisageable entre un candidat et un recruteur.

Déterminer le bon niveau de salaire

Il existe plusieurs paramètres à considérer pour évaluer son salaire. Voici un récapitulatif des points essentiels et des questions à se poser :

  • Le niveau d’études et d’expérience : Quel est le salaire moyen d’un profil qui a le même niveau d’études ou d’expérience que moi ? Dans quelle région ?
  • Les compétences : Quelles sont celles attendues pour le poste ? Quelles sont celles que vous avez ? Vos qualités relationnelles ou softs skills ?
  • Connaître le marché auquel vous vous adressez : tous les secteurs d’activité n’ont pas les mêmes capacités de rémunération, il est donc nécessaire d’identifier les pratiques et les profils recherchés. Est-ce que mon métier est prisé voire pénurique ? Quelle est la fourchette de salaire ? Comment évolue l’entreprise au sein du secteur ?
  • Déterminer son niveau de besoin : le salaire a une fonction très économique et est propre à chacun. Ainsi, demandez-vous par exemple « Quel salaire peut fonctionner par rapport à mes dépenses ? ».

💡Bonus : pour avoir une idée concrète de votre salaire, selon votre métier et votre localisation, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur de salaire. Vous obtiendrez en quelques clics un rapport personnalisé ! 🤓

Aborder le sujet du salaire

🏆Un conseil phare avant de parler de rémunération : montrez d’abord de l’intérêt pour votre interlocuteur par rapport au poste et à l’entreprise ! Il n’y a rien de plus maladroit que de commencer par la question du salaire car votre interlocuteur risquerait de se dire « mais en fait, l’entretien ne tourne qu’autour de l’opportunité financière et cette personne n’est intéressée que par le salaire ». De quoi brusquer ou refroidir le recruteur… Pour s’en prémunir, attendez plutôt la fin de l’entrevue et lancez-vous !

💪Ne soyez pas craintif : un recruteur s’attend à cette question s’il n’a pas amené lui-même le sujet ! Vous pouvez initier la discussion en demandant simplement « Quelle est la fourchette de salaire ou rémunération envisagée pour ce poste ? ». Cela donnera un point de départ à la phase de négociation…

Le processus de négociation salariale

Comme l’explique Romain Dumont, les progressions de rémunérations les plus significatives se font au moment du changement de poste ou d’entreprise. L’entretien d’embauche est donc un moment opportun pour obtenir une augmentation de salaire et/ou faire valoir ses compétences à l’embauche. Pour bien négocier son salaire à l’embauche, gardez en tête qu’il doit être suffisamment motivant pour vous, sans paraître démesuré afin de ne pas vous discréditer. Pour cela :

  • Essayez de mesurer les marges de manœuvre que vous pouvez avoir : l’entreprise offre des avantages intéressants ? Elle est en développement et peut être sujette à de belles perspectives d’évolution ?
  • Identifiez votre « deal breaker » ou point de rupture : jusqu’où pouvez-vous aller ? Quel est votre salaire plancher ? Seriez-vous capable d’accepter un salaire fixe plus bas mais une part variable ?

💡Si un point ne vous convient pas, ayez la transparence de l’exprimer et restez ouvert au dialogue ! 💪

Et plus encore :

Attention à ne pas faire trop de compromis sur votre rémunération, au risque qu’elle devienne un facteur de démotivation ! C’est ce que nous explique notamment Romain Dumont dans ce nouveau podcast sur le salaire.

Comment négocier son salaire en entretien d’embauche ?

à lire aussi

🎧 [podcast] Salaire : un facteur de (dé)motivation ?

lire l'article

chargement de l'article suivant

tous les articles sont affichés !

vous aimez nos articles ?

abonnez-vous à notre newsletter.

En inscrivant mon adresse email, j'accepte de recevoir les newsletters du blog Expectra.

envoyez cet article par mail.