Fiche métier Conducteur de travaux bâtiment : missions, compétences, formations | Expectra

Conducteur de travaux bâtiment (f/h)

Métiers du secteur BTP

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo

Sur un chantier, le conducteur de travaux bâtiment est le chef d’orchestre. C’est à lui de s’assurer que les différents intervenants (ouvriers, contremaîtres, ingénieurs…) effectuent leur part du travail pour que le projet de construction se réalise dans les temps et en respectant les règles. Ce coordinateur hors pair, aux hautes responsabilités, se forme de plus en plus à un niveau élevé de diplôme.

Les missions du conducteur de travaux bâtiment

Fiche métier conducteur de travaux bâtimentQu’il s’agisse de construire une maison, un immeuble ou un bâtiment administratif, un chantier se transforme vite en fourmilière avec une foule d’intervenants : des architectes, des ingénieurs, des ouvriers, des techniciens… La mission principale du conducteur de travaux bâtiment est de coordonner le travail de chacun. Responsable du bon déroulement du chantier, c’est aussi lui qui choisit ses hommes en validant les entreprises qui seront partenaires durant les travaux. Il établit un planning de travaux puis veille à ce qu’il soit respecté. Différentes phases de travaux se succèdent et il en supervise le bon déroulement. Le conducteur de travaux bâtiment est assisté par un chef de chantier qui fait le relais avec les équipes de construction. S’il fait bien son travail, un chantier de construction doit pouvoir se terminer dans les délais impartis et en respectant le budget convenu au préalable.

Savoir-faire et savoir-être

Un conducteur de travaux bâtiment n’a pas peur d’assumer de hautes responsabilités. Il sait gérer des équipes de travail en provenance de différentes entreprises et différents corps de métier.
C’est un excellent communiquant méthodique, rigoureux et responsable pour respecter un budget, des délais, des normes et des règles de sécurité stricte. C’est un bon manager qui sait déléguer et faire confiance, notamment à son chef de chantier. Le conducteur de travaux bâtiment sait faire face à l’imprévu, s’adapte en toutes circonstances et ne compte pas ses heures. Il connaît parfaitement les différents métiers de la construction, les outils et matériaux. Il sait allier à la perfection qualités humaines et techniques pour jouer au mieux son rôle de maître d’œuvre.

Quelles formations pour devenir conducteur de travaux bâtiment ?

Si le métier de conducteur de travaux bâtiment reste en théorie accessible au niveau Bac +2 (type BTS Bâtiment, BTS Travaux publics ou DUT Génie civil), mieux vaut pouvoir justifier d’un diplôme Bac +5, les employeurs privilégiant les candidats issus des écoles d’ingénieur (spécialisation bâtiment travaux publics) ou d’un cursus Master (Master Génie Civil spécialité Bâtiment).

Dans quel secteur d’activité peut-il exercer ?

Dans le privé, le conducteur de travaux bâtiment peut exercer dans les grands groupes de construction (français ou internationaux), les sociétés d’ingénierie et les principaux cabinets d’architectes. Le métier se retrouve également à l’organigramme de la fonction publique d’Etat ou territoriale.

Ses perspectives d’évolution

Le conducteur de travaux bâtiment est un poste déjà élevé hiérarchiquement mais qui peut permettre d’accéder à de plus hautes responsabilités au sein des grands groupes du secteur : directeur de travaux (avec pour rôle de coordonner plusieurs conducteurs de travaux sur les plus gros chantiers) ou bien encore ingénieur commercial.

Salaire : Quelle tendance en 2016 ?

Consultez notre baromètre des salaires 2016
Note : l’utilisation du masculin est choisie pour des fins de lisibilité et inclut le féminin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus | Ne plus afficher ce message

fermer