Fiche métier Technicien CVC : missions, compétences, formations | Expectra Fiche métier Technicien CVC : missions, compétences, formations | Expectra

Technicien CVC (f/h)

Métiers du secteur BTP

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo

Egalement appelé technicien de maintenance climatique ou technicien génie climatique, le technicien CVC est le garant du bon fonctionnement des systèmes de climatisation et de chauffage auprès de clients variés : collectivités, sites industriels, bailleurs… Polyvalent, il possède de bonnes notions en électricité, mécanique et hydraulique. Rigoureux, autonome, ayant le sens du service client, il aime aussi bouger et travailler de ses mains ! Descriptif.

Les missions du technicien CVC

Fiche métier Technicien CVCLa tâche essentielle du technicien CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation) est d’entretenir et de dépanner les systèmes de climatisation, de ventilation et de chauffage dans les immeubles d’habitation ou les entreprises : centrales de traitement d’air (CTA), groupes électrogènes, pompes à chaleur… De par sa fonction, il est amené à établir des diagnostics, à planifier les opérations de maintenance des équipements et à rédiger des fiches d’intervention et des devis. Parfois conduit à diriger une équipe, il peut aussi se charger de dispatcher les responsabilités. Pour des systèmes complexes, il fait preuve de sa vision d’expert en proposant des solutions adaptées pour optimiser le rendement des installations.

Savoir-faire et savoir-être

Le métier de technicien CVC est avant tout un métier technique. Il exige de posséder un bon bagage en génie climatique et énergie (thermodynamique, récupération de fluides frigorigènes…) ainsi que la connaissance des procédures réglementaires. En contact avec la clientèle, il possède aussi le sens du service. Maîtriser l’anglais technique peut s’avérer utile, notamment pour lire les notices. Le technicien CVC a l’habitude de travailler en toute autonomie. Rigoureux, il fait toujours preuve de rapidité et d’efficacité quand on le sollicite en urgence !

Quelles formations pour devenir technicien CVC ?

Un niveau BEP/CAP constitue le diplôme minimum pour accéder au métier de technicien CVC. Cependant, un BTS permet d’approfondir des notions complexes en mécanique, énergie thermique, résistance des matériaux… Tous ces BTS peuvent convenir pour exercer ce métier :

  • BTS FED (Fluides Energie Domotique)
  • BTS Génie climatique
  • BTS Maintenance des systèmes
  • BTS électrotechnique.

Dans quel secteur d’activité peut-il exercer ?

Sociétés spécialisées en génie climatique, entreprises de production industrielle, collectivités locales, universités… les besoins sont nombreux ! Employé par une entreprise industrielle, le technicien CVC assure la gestion technique d’un ou plusieurs sites et agit sous la responsabilité du responsable de site.

Ses perspectives d’évolutions

Le technicien CVC peut évoluer vers le métier de technicien d’études en génie climatique, dans lequel il réalisera des plans de conception et des analyses de projets. Dans l’industrie, le technicien CVC pourra devenir responsable d’un site de production industrielle. Autre évolution possible : chargé d’affaires travaux CVC, où il assurera la gestion complète des chantiers (technique, financier, administratif et commercial). Avec un niveau d’études supérieures à Bac +3 et de l’expérience, il peut accéder à des fonctions d’ingénieur.

Salaire : Quelle tendance en 2016 ?

Consultez notre baromètre des salaires 2016
Note : l’utilisation du masculin est choisie pour des fins de lisibilité et inclut le féminin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus | Ne plus afficher ce message

fermer