Fiche métier Technicien de paie : missions, compétences, formations | Expectra

Technicien de paie (f/h)

Métiers du secteur RH et Juridique

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo

Congés payés, bulletins de salaires, retraite, le technicien de paie connaît ces sujets sur le bout des doigts. Un travail qui demande beaucoup de rigueur mais aussi des qualités relationnelles certaines, le technicien de paie étant souvent amené à dialoguer avec les salariés et les différents organismes sociaux. 

Les missions du technicien de paie

Fiche métier technicien de paieLa mission principale du technicien de paie consiste à établir les fiches de paie du personnel et d’en gérer les dossiers. Pour ce faire, il va à la pêche aux informations qu’il comptabilise et reporte dans des tableaux de bord : jours d’absence et/ou de maladie, arrivées/départs, indemnités, accidents du travail, augmentations de salaires, etc. Dans certaines structures, le technicien paie peut également se charger de la rédaction d’une fiche de poste, d’un contrat de travail ou d’une procédure de licenciement. Il peut aussi lui être demandé de contrôler la bonne mise en œuvre des règles sociales (temps de travail, congés payés…) et de se mettre en lien avec certains organismes internes et externes pour gérer les déclarations sociales (médecine du travail, Urssaf, caisses de retraite, mutuelles…).

Savoir-faire et savoir-être

La législation et les procédures administratives évoluant sans cesse, le technicien de paie assure une veille permanente en matière de droit du travail. Il connaît également les différents contrats de travail (intérim, CDD, CDI, sous-traitance). Sur le plan technique, il maîtrise les logiciels informatiques courants (Excel, Word) et ceux orientés paie/gestion RH comme Ciel Compta. Méthodique, il a l’esprit d’analyse et de synthèse. Par ailleurs, le technicien de paie est à même de renseigner les salariés sur la législation et d’expliquer les éléments de leur feuille de paie. A cet égard, il possède une certaine autonomie, le sens du service et de la communication.

Quelles formations pour devenir technicien de paie ?

La profession de technicien de paie requiert au minimum un niveau Bac, le plus souvent un niveau Bac +2 :

  • Bac Pro gestion-administration
  • BTS comptabilité et gestion des organisations
  • DUT gestion des entreprises et des administrations

La filière AES (Administration économique et sociale) à l’université constitue une autre possibilité. Par ailleurs, la formation continue permet d’accéder au métier, notamment via le CQP (Certificat de qualification professionnelle), une qualification mise en place et reconnue par les professionnels. Enfin, les candidats intéressés par une carrière administrative pourront tenter le concours de catégorie C de la fonction publique.

Dans quel secteur d’activité peut-il exercer ?

Le technicien de paie peut exercer ses talents dans des structures variées, petites ou grandes : entreprise privée, administration, banque… Commencer sa carrière dans un cabinet d’expert-comptable, dans lequel le technicien aura à gérer un portefeuille de paies multifonctions, est particulièrement apprécié par les employeurs.

Ses perspectives d’évolution

L’expérience peut permettre au technicien de paie de devenir gestionnaire paie. S’il est intéressé par les procédures administratives, il a par ailleurs la possibilité de se spécialiser dans le contrôle de gestion. Enfin, il peut envisager de gravir les échelons en devenant responsable de la paie, voire responsable des ressources humaines.

Salaire : Quelle tendance en 2016 ?

Consultez notre baromètre des salaires 2016
Note : l’utilisation du masculin est choisie pour des fins de lisibilité et inclut le féminin.

offres du métier

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus | Ne plus afficher ce message

fermer