Fiche métier Technicien de maintenance : missions, compétences, formations | Expectra

Technicien de maintenance (f/h)

Métiers du secteur Ingénierie et Industries

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo

Au sein d’une entreprise industrielle, le technicien de maintenance est le chasseur de panne. Grâce à lui, les machines peuvent tourner à plein régime sans défaillance. Un dysfonctionnement et c’est l’intervention immédiate. Autant dire que l’activité est capitale et que les bons profils peuvent mener de belles carrières.

Les missions du technicien de maintenance

Fiche métier technicien de maintenance« Médecin » de la mécanique, le technicien de maintenance agit en amont et en aval pour éviter les pannes récurrentes des machines de l’entreprise. Grâce à ses interventions, l’entreprise peut ainsi continuer à produire pleinement. Une mission essentielle qui nécessite de prendre soin des machines afin de les maintenir en vie le plus longtemps possible, en se gardant des accidents de parcours. Prévoir, inspecter, vérifier, telles sont les fonctions principales du technicien de maintenance. S’il survient un problème, il sait se rendre disponible pour agir au plus vite : analyser le dysfonctionnement, poser un diagnostic et remédier au trouble. In fine, le technicien de maintenance œuvre pour la rationalisation et l’actualisation des moyens de production et des technologies.

Savoir-faire et savoir-être

En tant que spécialiste du secteur industriel, le technicien de maintenance dispose de notions approfondies en technique hydraulique, mécanique, pneumatique et en électricité industrielle pour pouvoir installer, contrôler, analyser, et régler les équipements d’une entreprise.
Il dispose également d’un savoir-faire en informatique industrielle tels que les outils de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO).
Attentif à l’environnement qui l’entoure, le technicien de maintenance est minutieux et ordonné.  Il sait réagir rapidement et s’adapter à chaque situation, même la plus soudaine. Il a par ailleurs l’habitude de travailler en collectif et de confier certaines tâches à ses collaborateurs.

Quelles formations pour devenir technicien de maintenance ?

Pour exercer ce métier, un niveau Bac peut suffire :

  • Bac pro Maintenance des Equipements Industriels (MEI)
  • Bac techno Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D)

Cependant, il est préférable de posséder un diplôme supérieur type BTS ou DUT :

  • BTS Conception et réalisation de systèmes automatiques
  • BTS Maintenance des systèmes
  • DUT Génie industriel et maintenance

Bon à savoir : la formation continue peut être une autre option (CQPM, CQPI, TP) :

  • CQPM Chargé de maintenance industrielle
  • CQPI Technicien maintenance industrielle
  • TP Technicien de maintenance industrielle

Dans quel secteur d’activité peut-il exercer ?

Le secteur de l’industrie a toujours besoin de techniciens de maintenance ! Que ce soient des entreprises industrielles liées au transport ou des entreprises spécialisées dans la métallurgie, la plasturgie ou l’agroalimentaire, les possibilités sont larges.

Ses perspectives d’évolution

Dans les structures d’envergure, le technicien de maintenance peut être amené à manager quelques collaborateurs et ainsi exercer une fonction de chef d’équipe. Après plusieurs années d’expérience, il peut aussi briguer des postes dans le contrôle qualité ou la production.

Métiers passerelles

Électromécanicien de maintenance (f/h)
Ajusteur mécanicien (f/h)

Salaire : Quelle tendance en 2016 ?

Consultez notre baromètre des salaires 2016
Note : l’utilisation du masculin est choisie pour des fins de lisibilité et inclut le féminin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus | Ne plus afficher ce message

fermer